8 choses impolies que les gens font et qui sont en fait causées par l’anxiété

Lorsque nous rencontrons quelqu’un pour la première fois, nous pouvons être prompts à le juger. La première impression peut avoir un impact durable, mais même si c’est quelqu’un que nous connaissons depuis un certain temps, lorsque nous portons un jugement, nous nous y tenons habituellement.

Souvent, si nous trouvons qu’une personne est impolie, nous la considérons comme  » mal élevée « ,  » bizarre  » ou tout simplement  » grossière « .

De nombreuses personnes qui souffrent d’anxiété ont des mécanismes d’adaptation et des effets secondaires qui peuvent sembler impolis, mais qui, en réalité, sont causés par leurs troubles anxieux.

Nous voulions vous montrer via cet article que certains de ces gestes  » grossiers  » et  » impolis  » que font souvent les personnes anxieuses, sont complètement mal interprétés souvent. Peut-être que cela nous rappellera d’être moins critiques et plus compréhensifs.

1. Nous acceptons volontiers de nous rencontrer, de sortir, de faire des projets et de nous amuser. Mais à la toute dernière minute, nous trouverons une excuse pour ne pas y aller, ou 100 raisons pour lesquelles nous ne devrions pas y aller. Quand on annule enfin, on se sent à la fois soulagé et malheureux.

2. Parfois, on devient brusque avec les gens, on a un ton brusque ou dur, ou on explose à cause de quelque chose qui semble petit. Nous comprenons que cela nous fait paraître impolis, et nous ne voulons vraiment pas le faire. Notre anxiété nous fait juste sentir toujours sur les nerfs que, parfois, la moindre chose peut nous pousser à bout.

3. Nous interrompons les gens pendant les conversations. Parfois, c’est simplement parce que nous savons que nous ne nous souviendrons pas de ce que nous voulions dire deux secondes plus tard. Nous voyons à quel point cela irrite les autres, mais nous n’y pouvons rien, et nous nous sentons toujours mal après.

4. Parfois, nous n’établissons pas de contact visuel avec les gens lorsqu’ils nous parlent, ou nous regardons de haut nos mains, le téléphone ou quoi que ce soit d’autre que la personne qui parle. Ce n’est pas que nous sommes impolis, c’est que nous ne pouvons pas toujours regarder quelqu’un dans les yeux quand nous sommes anxieux.

5. On nous voit souvent au téléphone quand nous sommes en groupe. Nous savons que ce n’est pas poli. Nous n’aimons pas quand d’autres personnes font cela. Mais si nous avons une mauvaise journée d’anxiété, c’est un moyen facile de garder notre esprit occupé et d’éviter qu’elle ne dégénère en crise.

6. Nous avons tendance à nous éloigner des gens parce que nous voulons « nous concentrer sur nous ». Nous ne voulons pas gaspiller le temps et l’énergie de quelqu’un si nous ne sommes pas dans notre état idéal, parce qu’alors ce ne sera pas amusant pour eux d’être avec nous.

7. Nous pourrions intentionnellement éviter quelqu’un que nous connaissons en public. Cela semble impoli et ce n’est jamais parce que nous ne voulons pas les voir ou entendre comment ils vont. C’est de l’insécurité de notre propre part : la peur de dire quelque chose de stupide, d’être bizarre, ou de ne pas vouloir nous parler.

8. Nous pouvons devenir très sarcastiques et sur la défensive quand nous sommes anxieux… Parfois, nous voulons vraiment qu’on nous laisse seuls et c’est une tentative qui se matérialise par le fait de repousser les gens pour créer de l’espace.

Source : Voir

Blablaweb