Brigitte Macron huée, elle garde la tête haute pour l’association qu’elle défend

Tout comme son mari, Brigitte Macron est en ce moment au cœur de la tourmente. Mercredi 20 mars, la Première dame a en effet vécu une humiliation publique. Invitée pour donner le coup d’envoi d’un match de football caritatif à Reims, l’épouse du Président de la République a été huée et sifflée par certains spectateurs au moment où elle est entrée sur la pelouse. L’humoriste Muriel Robin, également présente pour assister au match organisé au profit de deux associations luttant contre les discriminations et les violences faites aux femmes, a dû prendre le relais en inaugurant la rencontre sportive.

Un match au profit de la Fondation des femmes, l’association dont Brigitte Macron est la marraine

Malgré cette déconvenue, Brigitte Macron n’a pas quitté le stade et est restée jusqu’à la fin du match. L’événement lui tenait à cœur. Le match, qui opposait le Variétés Club de France et les Anciens du Stade de Reims, a en effet permis de récolter 20 000 euros de bénéfices. Cette somme sera intégralement reversée à la Fondation des femmes, dont la Première dame est la marraine, et Femmes Relais 51, une association locale.

« C’était moi qui lui avais préparé cette escapade »

Après la rencontre, Brigitte Macron n’a pas hésité à répondre aux questions des journalistes. Ces derniers l’ont bien évidemment interrogée sur son engagement pour la Fondation des femmes et l’importance des bénéfices récoltés à l’issue du match de foot. Mais, ils ont également tenu à évoquer des sujets plus sensibles comme le fameux week-end au ski du couple présidentiel au moment de l’acte XVIII des gilets jaunes, le samedi 16 mars. « C’était moi qui lui avais préparé cette escapade mais bon…voilà », a commenté la Première dame avant d’assurer qu’Emmanuel Macron était parti dès qu’il avait « pris conscience de ce qui se passait ». 

Source : Elle.fr

Blablaweb