Britney Spears internée : sous « cocktail » de médicaments, elle retrouve ses fils

En avril 2019, on vous apprenait que Britney Spears avait été admise à sa demande au sein d’un hôpital psychiatrique de Beverly Hills. En état de « grande détresse émotionnelle« , la chanteuse était censée y suivre trente jours de traitement. C’est l’état de santé fragile de son père, Jamie, qui aurait plongé Britney dans une éprouvante dépression. Bien qu’elle ne soit pas totalement rétablie, l’immense chanteuse serait sortie de l’hôpital mercredi 24 avril 2019.

Ses fans étaient morts d’inquiétude après avoir vu les clichés de sa sortie, après qu’elle a bénéficié d’un jour de permission, dimanche 21 avril 2019, afin de passer les fêtes de Pâques avec son chéri, Sam Asghari. Durant ces quelques heures, elle n’avait pas pu voir ses fils, Jayden et James, âgés respectivement de 13 et 12 ans, issus de son union avec Kevin Federline.

Lors de leur divorce, Britney Spears avait obtenu les gardes alternées de ses deux garçons. Ils passent ainsi trois jours avec leur père, puis trois jours avec leur mère. Durant son internat de trente jours au sein de l’hôpital psychiatrique, l’artiste n’avait pas pu voir ses enfants. Selon TMZ.com, le rythme normal de garde aurait repris, vendredi 26 avril 2019, bien que les médecins seraient « inquiets » de son état de santé. Plusieurs sources proches de la star auraient confié que Britney se « sentirait mieux après son traitement » mais qu’elle souffrirait « encore de problèmes mentaux« .

Celle qui avouait être victime de « menaces de mort » serait également sous traitement médicamenteux. TMZ.com apprend que les médecins auraient des difficultés à trouver la bonne combinaison de « cocktail de médicaments » pour stabiliser l’état de santé de Britney. La compagne de Sam Asghari souffrirait toujours de graves problèmes mentaux, qui affecteraient sa perception, et devrait encore suivre une thérapie.


Source : Voir

Blablaweb