Cannabis : il a les mêmes effets sur le sperme que le tabac ou les pesticides

Consommer du cannabis une fois par semaine suffirait à modifier son ADN, d’après une étude réalisée par la Duke University de Durham, aux Etats-Unis.


© istock

Alors que consommer du cannabis devient de plus en plus banal, des chercheurs de la Duke University ont étudié l’effet de son principe actif, le tétrahydrocannabinol, sur le sperme.

Un effet sur la fertilité masculine

L’étude de la Duke University a permis aux chercheurs de voir que le cannabis modifiait le profil épigénétique du sperme. Le cannabis aurait les mêmes effets que la fumée de tabac, les pesticides, l’obésité…

Il suffit de consommer du cannabis une fois par semaine pour voir des modifications épigénétiques survenir sur le sperme, avec notamment un impact sur des centaines de gènes.

Ces modifications épigénétiques ont une répercussion sur la santé reproductive des hommes. Toutefois, à ce stade, les chercheurs ne peuvent dire si les spermatozoïdes dont l’ADN est modifié sont encore suffisamment sains pour féconder un ovule et si, dans le cas d’une grossesse, des changements épigénétiques seraient transmis à l’enfant.

Dans l’attente de réponses, il est vivement conseillé aux hommes souhaitant fonder une famille (et aux autres aussi) de cesser leur consommation de cannabis, de toute façon nocive pour la santé bronchique, cardiaque et mentale.

À lire aussi

Source : Voir

Blablaweb