Certaines personnes naissent avec de minuscules trous au dessus de leurs oreilles. Voici la raison

Un très faible pourcentage de personnes naissent avec de minuscules trous à peine visibles au-dessus de leurs oreilles.

Ce ne sont pas des gens bizarres. Ou des extraterrestres. Il s’agit plutôt d’un tout petit segment de la population qui naît avec un sinus préauriculaire.

Au Royaume-Uni, un peu moins d’un pour cent des gens en sont atteints. Aux États-Unis, la fréquence est plus faible, et en Asie et dans certaines parties de l’Afrique, environ quatre à dix pour cent des personnes peuvent être touchées.

Les trous apparaissent habituellement à l’endroit où le cartilage de l’oreille se raccorde au visage et il peut ressembler à des  » nodules, bosses et fossettes « .

Bien qu’il semble que le trou ait été percé, ils ne le sont certainement pas !

Le trou est-il dangereux ?

Non. Mais il y a une chance que cela puisse mettre votre santé en danger.Ce minuscule trou pourrait s’infecter, mais la probabilité que cela se produise est faible, et il peut facilement être guéri avec des antibiotiques.

Le premier signalement de cette étrange anomalie congénitale remonte à 1864, lorsqu’elle a été enregistrée à la National Library of Medicine des États-Unis.

Ils sont typiquement héréditaires et se manifestent au début du développement fœtal.

Les sinus pérauriculaires sont également plus fréquents chez les personnes d’origine africaine et asiatique, jusqu’à 10 % de la population de l’Asie et de certaines parties de l’Afrique en ayant un.

Dans les cultures où ils sont plus répandus, il y a même des superstitions à leur sujet. Par exemple, certaines personnes croient que les gens qui ont ce trou attirent la richesse.

On pense que les trous se forment à la suite d’un léger défaut dans le pharynx, et certains pensent qu’il pourrait s’agir en fait d’un ancien vestige de branchies.

Source : Voir

Blablaweb