Ces parfums boisés qu’on aime porter

L’histoire du parfum boisé

Le bois est une matière première de caractère qui a toujours été travaillée dans la création des parfums. « Dès le début de l’Histoire, ce furent plutôt les sèves qui furent utilisées, tel l’encens, la myrrhe etc. », explique le nez. Pendant longtemps toutefois, le bois ne concernait que le monde du parfum masculin. Il faudra d’ailleurs attendre 1992 avant de voir le premier boisé adressé aux femmes, au symbolique nom de « Féminité du bois ». Un parfum créé par Serge Lutens : « Féminité du bois représentait une définition de mon identité et à travers elle, le bois au féminin. Cela relève du même processus qu’un couturier talentueux qui aurait fait d’un smoking une tenue plus féminine encore qu’une robe décolletée. Créer cela, c’était offrir aux femmes l’assurance d’être elles-mêmes. »

Parfums boisés : les caractéristiques

Les parfums boisés sont créés à partir de plusieurs bois : le chêne, le sépia, le cèdre, le santal, le vétivier… Ils sont souvent définis comme élégants, luxueux et parfois mystérieux ou sensuels lorsqu’ils se rapprochent des parfums orientaux avec des notes de patchouli.

La composition d’un parfum boisé

La famille des boisés ne cesse de s’agrandir. Il est certaines notes que l’on mêle plus souvent aux bois selon les accords. Par exemple, on trouvera souvent l’utilisation de la rose dans un floral boisé mais cela dépend essentiellement du parfumeur et de son idée. Serge Lutens conclue : « Les images sont fixes, personnelles et poétiques. On peut ainsi associer le chêne au rhum, l’écorce de bouleau au cuir de Russie ou d’Orient… Enfin j’aime lier au cèdre, le miel, le musc et tout ce qui console et à la fois se défend. »

Découvrez notre sélection de parfums boisés.

Source : Elle.fr

Blablaweb