Comment choisir son déodorant Bio

 

La sueur est produite par les glandes sudoripares dans le but de réguler la température du corps en cas de chaleur.

Lorsqu’elle est sécrétée, la sueur est inodore. Ce sont les bactéries présentes à la surface des aisselles qui, en se nourrissant de la sueur, entraînent une mauvaise odeur.

1- Choisir un déodorant et non un anti-transpirant

Au préalable, je voudrais rappeler une nuance importante : bien faire la distinction entre un anti-transpirant et un déodorant.

Le premier bouche les glandes sudoripares et limite la transpiration alors que le déodorant permet seulement de masquer les odeurs.

Si vous souhaitez quelque chose qui respecte la nature de votre corps, il convient de ne pas boucher les pores de votre peau et de la laisser respirer… Vous devez donc oublier les anti-transpirants et vous focaliser sur les déodorants. Et oui… l’idée est de continuer à transpirer mais de ne pas puer !

Cela signifie qu’on élimine tous les anti-transpirants industriels mais aussi les anti-transpirants naturels comme la pierre d’alun.

La question de l’aluminium, constitutif de la pierre d’alun, et de son potentiel toxique fait débat.

Néanmoins, selon les experts, que l’on utilise un anti-transpirant avec du chlorohydrate d’aluminium (industriel) ou une pierre d’alun, l’aluminium est susceptible de traverser la peau.

Par précaution, les déodorants dits à base de pierre d’alun sont donc à éviter même s’ils sont certifiés Bio !

2- Quel format choisir pour son déodorant

Bio ou non bio, il y a encore une autre précaution à prendre quoi qu’il en soit, au regard du format. Les déodorants en spray (aérosol) sont à éviter car ils sont hautement inflammables à cause des gaz qu’ils contiennent (butane, propane, isobutane). Les composés organiques volatils qu’ils contiennent se dispersent dans l’air à chaque pulvérisation et polluent directement votre environnement intérieur. Vous respirez et assimiler ces éléments toxiques.

Il convient donc de préférer un autre format d’application comme le Roll-on, le stick ou la crème.

3- Pourquoi préférer les déodorants Bio aux déodorants classiques

Le label Bio nous assure en principe une composition plus saine (mais pas toujours idéale…).

Vous disposez d’un large choix pour les déodorants bio sur Pharmasimple par exemple. Il y en a pour tous les budgets.

Cependant, il faut savoir trier ! L’industrie du Bio étant un grand business comme un autre, la consommatrice doit conserver sa clairvoyance et vérifier la composition. Lire « Bio » sur le package ne suffit pas pour acheter les yeux fermés.

En effet, un déodorant bio ne signifie pas nécessairement zéro défaut et perfection pour la peau ! Il est supposé plus clean qu’un déodorant classique mais ce n’est pas forcément le cas. Aujourd’hui, nous devons donc systématiquement contrôler l’étiquette de composition car la promesse marketing n’est pas toujours en phase avec ce qu’il y a à l’intérieur comme je l’indiquais dans cette vidéo sur les cosmétiques Bio en général.

Ainsi par exemple, les déodorants Bio indiquant « sans paraben » contiennent parfois des substituts qui ne sont pas plus inoffensifs. Vérifiez donc qu’ils n’intègrent pas d’autres conservateurs suspicieux comme : triclosan, cetrimonium bromide, méthylisothiazolinone, formaldéhyde, phénoxyéthanol.

Ce serait le cas de la marque Laino par exemple, qui malgré une façade prometteuse, surprendrait par sa composition douteuse…

4- Quelles marques choisir pour son déodorant Bio

D’après mes recherches, la satisfaction des consommatrices s’oriente vers les marques suivantes :

Le déodorant baume Le poudré de chez Clémence et Vivien

Les déodorants Bio de chez Soap Walla (le seul point négatif serait le prix trop élevé)

Les déodorants Schsmidt’s en stick, bergamote citron vert (mais pas la gamme pour les peaux sensibles qui serait beaucoup moins efficace)

Les déodorants Weleda, à la rose ou à la Sauge (mais pas celui au Citrus qui serait moins efficace). Vous pouvez les retrouver sur Pharmasimple.

Le déodorant solide Fresh up de Pachamamaï (le plus : pas de contenant, il est zero déchet)

Le déodorant Bio beauté by Nuxe disponible également chez Pharmasimple (Le plus : aucune huile essentielle pour celles qui y sont sensibles et niveau composition, tous les voyants sont au vert d’après le site Que choisir.  Le moins : pas d’odeur particulière – peut être insuffisant lors d’une grosse journée de surchauffe…)

Les déodorants stick de la Savonnerie Buissonnière (le plus : fabrication artisanale française ; le moins : il peut tâcher les vêtements clairs)

Le déodorant crème à la noix de Coco de chez Le Moly (le plus : sans bicarbonate et sans huile essentielle, n’irrite pas).

Et enfin, un petit nouveau qui se veut être une perle (il faut que je le teste) : le Délicat (Roll-on) de chez Omum qui indique pouvoir satisfaire toutes les exigences féminines (plus ou moins extrêmes…) d’aujourd’hui : cruelty free, vegan, Bio… La composition est formulée sans huile essentielle, ni alcool, ni sels d’aluminium, et permet une utilisation sans risque du produit par les femmes enceintes et allaitantes. Ce déo mettrait tout le monde d’accord… A voir donc !

♣ Et vous, quels sont vos déodorants Bio préférés ?

Comment choisir son déodorant Bio was last modified: juillet 23rd, 2018 by Loren

comment

Source : Voir

Blablaweb