Comment s’habiller pour un entretien d’embauche

Aujourd’hui on retrouve Tatiana, auteure du livre « Le power dressing »  (éditions Kiwi) pour aborder une question qui en concerne plus d’une : comment s’habiller pour un entretien d’embauche ?

L’exercice n’est pas si évident dans la mesure où il est question de montrer que l’on est capable de s’adapter à l’univers de l’entreprise, au dress code du secteur d’acitivité… tout en étant celle qui se différencie des autres…

Pour se démarquer aux yeux du recruteur, il convient de ne pas se présenter habillée comme tout le monde et donc d’éviter l’uniforme de la prudence : costume noir + chemise blanche.

Les couleurs à privilégier quand on doit s’habiller pour un entretien d’embauche ?

Vous pourrez souvent lire dans des articles sur le sujet qu’il faut privilégier le gris pour ne prendre aucun risque et que cela passe partout, que c’est adapté au monde professionnel. Avec Tatiana, nous ne sommes pas vraiment d’accord. Nous vous recommandons au contraire d’éviter le gris. Pourquoi ? Car c’est la couleur de la neutralité, c’est la couleur qui ne fait pas de vague, celle qui ne défend pas sa position et qui préfère ne rien exprimer. Autrement dit, c’est la couleur qui vous rend lisse, transparent, qui vous fond dans la masse parmi les centaines de candidats… Or ce n’est pas ce que vous recherchez, n’est ce pas ?

Qu’en est-il du noir pour un entretien d’embauche ? Nous la déconseillons également car c’est une couleur qui incarne la tristesse mais surtout, dans le monde professionnel, elle véhicule l’autorité. Or il est assez délicat d’aller inconsciemment challenger l’autorité de son futur boss à travers ses vêtements. Evidemment, ce n’est pas perçu directement mais les énergies dégagées par ce choix vestimentaire ne joueront pas en votre faveur.

Nous pensons préférable d’opter pour du bleu marine qui incarne le professionnalisme et qui apporte une présentation plus douce que le noir et plus de présence que le gris. Aussi la palette des bleus marine est large et il peut être choisi dans un ton qui correspond à votre carnation (plus ou moins lumineux, plus ou moins chaud ou froid). Pour découvrir quelles sont les couleurs qui vous mettent en lumière, je vous propose de suivre le coaching de colorimétrie via l’école du style en ligne.

Choisir une tenue classique sans oublier votre personnalité

La tenue doit être assez classique dans la mesure où les fantaisies apparentes pourraient détourner l’attention de votre interlocuteur. L’objectif est de rendre vos propos intéressants et non d’amener le recruteur à perdre le fil de vos explications en le perturbant avec une coupe de vêtement, des matières ou des empiècements originaux.

Toutefois, comme nous l’avons évoqué plus haut, il faut tout de même pouvoir exprimer sa personnalité pour se démarquer. Cela peut passer par un petit imprimé mais aussi et surtout, par les accessoires. C’est dans les petits détails qu’il faut intégrer une touche personnelle, sans quoi vous vous présenterez également comme « madame tout le monde ». On accorde donc une grande attention au choix du sac à main, des chaussures, du foulard (que l’on enlève au moment de s’asseoir), de la broche, du bracelet. Attention aux boucles d’oreille : elles sont proches du visage et peuvent perturber l’écoute de votre recruteur si elles sont trop imposantes ou intrigantes. Mieux vaut les choisir discrètes.

Bien s’habiller pour un entretien d’embauche ne se limite pas à la tenue : votre style passe aussi par le stylo !

C’est un peu racoleur de dire ça et pourtant c’est très vrai… votre style passe aussi par le stylo que vous allez sortir devant votre recruteur pour prendre des notes. L’état du stylo et de votre carnet de notes compte beaucoup plus que vous ne l’imaginez. Le fait de montrer des accessoires de travail impeccables et soigneusement sélectionnés montre que vous avez le souci du détail et que vous savez vous montrer professionnel… jusqu’au bout ! En effet, si vous vous présentez super bien jusqu’à ce que vous sortiez de quoi écrire et qu’à ce moment là vous gâchez tout avec un stylo BIC rongé et un vieux papier chiffonné ou un bloc barbouillé, cela signifie pour l’employeur : « alerte rouge il y a vice caché ! ».

Cela peut paraître évident mais il est toujours bon de se le rappeler car parfois on est tellement soucieuses de comment s’habiller pour l’entretien qu’on en oublie ce genre de détails complémentaires.

N’oubliez pas de visionner (si ce n’est déjà fait) l’autre vidéo avec Tatiana sur le concept du Power dressing pour s’habiller à la hauteur de ses ambitions ! 

♣ Avez vous des anecdotes rigolotes à partager concernant des souvenirs d’entretiens d’embauche… réussis ou ratés ?

 

 

 

Comment s’habiller pour un entretien d’embauche was last modified: novembre 4th, 2018 by Loren

Source : Voir

Blablaweb