Cyril Hanouna : Panique à l’antenne, la sécurité intervient en plein direct !

La scène a affolé les téléspectateurs. Après la publicité, Cyril Hanouna s’est voulu rassurant, indiquant qu’Anaïs n’était en aucun cas violente. En réalité, la jeune femme souhaitait montrer à l’antenne une banderole avec l’inscription « Boucherie abolition now« , le nom d’une page Facebook sur laquelle d’autres militants menaient une action visant à kidnapper un petit cochon dans un abattoir.

Une fois le calme revenu, Anaïs a été invitée à s’exprimer. Mais là encore elle a été très maladroite. « Je ne suis pas là pour débattre, a-t-elle lancé. On ne sensibilise pas à l’Holocauste, ce n’est pas pour ou contre le massacre, pour ou contre tuer, pour ou contre le viol. » Des propos qui n’ont pas manqué de provoquer un tollé sur le plateau. « Vous ne pouvez pas dire ça. Je voudrais qu’on arrête avec ces mots parce qu’il y a des gens qui ne peuvent pas entendre ça. C’est très grave et on ne peut pas faire d’amalgame« , a de son côté déclaré Cyril Hanouna, espérant tempérer le débat.


Source : Voir

Blablaweb