Elle ne boit que de l’eau pendant un mois, voici les résultats sur sa peau et son corps

L’expérience peut sembler banale a priori, pourtant elle relève du défi. Ashlyn Lillibridge a décidé de ne s’abreuver que d’eau pendant un mois. Une aventure relatée auprès du titre américain  » Insider ». L’idée ? Mettre en lumière les effets sur son corps et sur sa peau. Un mois durant, pas de café, ni de thé et encore moins de lait ou de boissons sucrées, mais uniquement ce liquide transparent, source de vie. Si elle se force à boire de l’eau, elle ne modifie en rien sa routine alimentaire. La première semaine s’apparente à une phase d’acclimatation. Ainsi, elle change ses habitudes et refuse toutes les boissons, même les eaux infusée aux fruits, ou la rondelle de citron supplémentaire en bordure de verre. Son but est d’être en total accord avec son challenge et de ne pas altérer son objectif avec des saveurs ou des sucres ajoutés. Chaque jour, elle remplit sa gourde et boit de l’eau plus que la normale. Elle passe naturellement à hauteur de quatre litres quotidiens contre les 1,5 recommandés. Sans surprise, sa consommation excessive a une incidence sur son corps qu’elle sent « gonflé ». Elle explique alors que durant cette phase, son but n’a pas été tant de s’hydrater mais d’ éliminer les toxines…

Semaine 2, 3, 4 les effets

D’emblée, ses passages aux toilettes sont bien entendu plus fréquents. Semaine deux, Ashlyn Lillibridge continue son expérimentation tête baissée et pense ensuite aux risques qu’elle pourrait rencontrer en buvant de l’eau excessivement. Après renseignement, elle découvre qu’une intoxication à l’eau est totalement possible. Le danger ? Elle explique « qu’en buvant trop d’eau, il est possible de faire décroître le taux de sodium présent dans le corps ». Si l’on parle davantage des dangers de la déshydratation, l’hyperhydratation peut également avoir des conséquences graves sur l’organisme et provoquer un dysfonctionnement du cœur, des reins et du foie. Certes elle a envie de détoxifier son corps, mais ne souhaite pas le dérégler et réajuste donc sa consommation en eau.

Semaine trois : les effets sont visibles sur la peau de son visage qu’elle qualifie alors de «  teint de porcelaine ». Les rougeurs qui se logeaient sur ses joues ont disparu, les boutons sur son front également. Enfin côté organisme, son estomac est moins ballonné, son ventre plus plat comparé à la première semaine.

L’ultime semaine arrive et amène l’heure du bilan. Ashlyn Lillibridge se rend compte qu’elle est moins gonflée et que son épiderme ne présente plus aucune rougeur. Sa conclusion ? Elle ne peut plus se passer d’eau. Son conseil est d’investir dans un filtre à eau afin de la purifier au maximum et de bénéficier de ses bienfaits tout en évitant l’achat de bouteilles en plastique, néfastes pour l’environnement.

5ac3947010d6bb25008b456c-640-480

Ashlyn Lillibridge avant son challenge à gauche / Ashlyn Lillibridge après son challenge à droite

Source : Elle.fr

Blablaweb