Elle ne lave plus son visage le matin, voici ce qu’il se passe

« Less is more ». Il y a la team qui se douche le matin et celle qui se lave plutôt le soir. Il y a également celles sui décident de réduire la fréquence des shampoings, arguant des bénéfices sur la santé de leur chevelure. Et si cette fréquence réduite avait aussi une incidence sur la beauté de l’épiderme du visage ? La majorité d’entre nous effectue des nettoyages de peau chaque matin et chaque soir. Caroline Solomon, journaliste beauté chez «  Glamour US », a décidé d’attaquer ses problèmes cutanés « sécheresses et boutons », en revoyant sa routine beauté. Considérant que sa peau était agressée par des lavages trop fréquent, elle décide de passer outre le nettoyage du matin et sa peau s’en porte mieux. Pour avoir l’intime conviction de sa bonne décision, elle interroge Arleen Lamba, M.D fondatrice de Blush Med Skincare qui avance : « Lorsque que nous dormons, notre corps se régénère et répare les organes, ainsi que la peau. Lorsque nous utilisons des exfoliants et des nettoyants chimiques puissants, nous nettoyons les « huiles » produites par notre peau qui préservent sa beauté ». Caroline Solomon en conclut que le film hydrolipidique, le sébum, dont on relève la présence le matin sont loin d’être des « ennemis » mais des sortes de « films de beauté luisants destinés à être préservés après le réveil à condition d’être parfaitement démaquillée la veille et de dormir sur une taie d’oreiller propre ». Par ailleurs, la journaliste a interrogé Gervaise Gerstner, consultant dermatologue L’Oréal qui lui explique : « Nous avons tendance à laver la peau à outrance ». Enfin, Caroline Solomon se base sur l’expertise d’Isabelle Bellis, gourou beauté, qui a développé une « pédagogie de la peau » et qui souligne : « L’eau du robinet contient des minéraux ou même du chlore qui sont desséchants ».

Le geste qui sauve la peau de bon matin ?

Au cours du sommeil, la peau met en place un mécanisme de régénération, contrairement à la journée durant laquelle elle enclenche un processus de protection face aux agressions.

Si le nettoyage du soir est essentiel pour retirer les impuretés et peaux mortes accumulées au cours de la journée, le nettoyage du matin ne semble pas nécessaire. Interrogée par «  Femme Actuelle » Michèle Sayag, médecin-allergologue et Directrice de la Stratégie Médicale Bioderma, précise que nous n’avons « pas besoin d’une hygiène agressive le matin”. Si un léger nettoyage permet de “retirer la petite quantité de sébum sécrétée pendant la nuit”, ce n’est ni de la saleté, ni du maquillage que l’on retire “car le démaquillage du soir l’a déjà enlevé”. Pour Michèle Sayag, se laver le visage au réveil permet surtout de “donner du peps” et a un “côté rafraîchissant tonique pour la peau” » par ailleurs, elle indique : que si ce ciment lipidique est endommagé, l’eau s’échappera plus rapidement, ce qui engendrera un dessèchement cutané” ».

Ainsi, le matin, selon son expertise, il est possible de simplifier la routine du nettoyant au profit d’une « eau micellaire pour peaux sensible le matin » à rincer avec une « eau florale ou une eau thermale si la peau est réactive ». 

Source : Elle.fr

Blablaweb