#ElleYÉtait : le lancement de la collab’ Converse x Koché x Feng Chen Wang x Faith Connexion à Londres

C’est en tombant dans des escaliers que l’Américain Marquis Mills Converse aurait eu l’idée de créer la première Converse. L’objectif : fabriquer des chaussures de sport antidérapantes sans faire l’impasse sur le style. Après diverses expérimentations stylistiques, i l dévoile la première Converse All Star en 1917 et sans le savoir, assure la longévité de la marque pour les années à venir. Un siècle plus tard, le succès de la griffe américaine reste inchangé. La preuve : la Chuck Taylor 70, modèle phare de la marque, reste à ce jour la basket la plus vendue au monde.

Un succès sans pareil donc, qui n’empêche pas la marque de se réinventer. Saison après saison, la griffe collabore avec des designers, artistes et célébrités inspirantes au talent reconnu. Après avoir notamment travaillé avec le designer britannique J.W Anderson, la maison japonaise Comme des Garçons, la société de jeux vidéo Nintendo ou encore la chanteuse Debbie Harry (du groupe de rock Blondie), Converse fait appel cette fois-ci à trois créatrices de mode pour donner un nouveau visage à d’anciens modèles, qui ont chacun à leur manière participé au succès de la griffe américaine. 

Trois espaces uniques pour raconter Converse

Mêlant tradition sportive, design moderne et influences contemporaines, les griffes Koché, Faith Connexion et Feng Chen Wang ont ainsi dévoilé leurs collections « Reimagined » pour Converse, ce jeudi 25 avril à Londres. Dans un espace aménagé en collaboration avec la mythique boutique Browns, les trois marques ont chacune présenté sept pièces athleisure et trois paires de chaussures inédites dans trois corners uniques. « Avec ces trois espaces nous avons voulu raconter l’histoire de Converse, nous explique Matthew Sleep responsable du design chez Converse. Nous avons bien évidemment accompli un travail important sur les chaussures, car c’est en grande partie pour ses baskets que la marque est connue et admirée, mais nous avons également trouvé important de travailler sur notre ligne athleisure. Peu de gens le savent, mais Converse partage une histoire forte avec différents univers, auxquels ces trois designers ont voulu rendre hommage à travers leurs créations ».

espace-koche-converse

©Elle.fr

L’histoire Converse débute ainsi au premier corner, dédié à la collaboration entre la marque américaine et la griffe française Koché. L’inspiration : le lien qui unit Converse au monde du sport, et plus particulièrement au badminton. Partie d’une paire de Jack Purcell datant de 1967, Christelle Kocher a imaginé une chaussure fidèle au modèle initial, enrichie de rappels au sport à raquettes. Ainsi, la forme évidente d’un volant de badminton recouvre la surface du soulier pour un hommage discret mais réussi.

koche-converse

©Elle.fr

Survêtement, polo oversized et une robe polo blanche à bandes colorées et détails en dentelle complètent cette insertion dans le monde du sport, auquel la créatrice Feng Chen Wang a également fait écho à travers sa collection. Jogging, veste et baskets se parent de différentes teintes de rose et nous plongent dans un univers à la fois très girly et très sport, la créatrice souhaitant rendre hommage au lien qui unit Converse au monde du basketball. La pièce phare de la collection : la ERX260, portée par les joueurs de NBA sur le terrain à la fin des années 80 et au début des années 90, revisitée ici en version rose bonbon au kitsch assumé.

converse-feng

 

feng-converse-baskets

©Elle.fr

Le dernier espace, dédié à la collaboration avec Faith Connexion, rappel les liens qui ont uni la griffe à l’armée américaine lors des deux guerres mondiales. « Beaucoup de personnes seront surpries d’apprendre que pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, Converse a équipé l’armée américaine en vêtements, principalement en vestes et gants, nous confie Matthew Sleep. Avec Maria Buccellati (fondatrice de Faith Connexion, ndlr), nous avons voulu à la fois faire un rappel à cet héritage tout en imaginant des pièces casual d’inspiration street qui parlent à la jeunesse d’aujourd’hui ». Tandis que les pièces de la collection se parent d’un imprimé camouflage à l’allure vintage, la One Star Ox de 1993 est revisitée en version destroy ultra-moderne et à l’allure étonnamment authentique, donnant l’impression d’avoir été usée par le temps et les évènements qui ont marqué l’histoire.

converse-faith-connexion

©Elle.fr

En somme, trois collaborations uniques pour relater l’histoire d’une marque qui a marquée la pop culture grâce à ses baskets novatrices, ses convictions profondes et ses liens avec différents univers. Toujours en quête de renouvellement, Converse nous prouve une fois de plus qu’elle restera à jamais une marque aux basiques tendances et indémodables.

En place jusqu’au 27 avril, les trois espaces dédiés accueillent les visiteurs au 54 – 57 Great Marlborough Street, à Londres. Les pièces de la collaboration Converse par Koché x Feng Chen Wang x Faith Connexion est désormais disponibles sur l’e-shop de la marque.

Source : Elle.fr

Blablaweb