Emmanuel Petit, papa de trois filles : Ce qu’il interdit aux deux plus jeunes

Emmanuel Petit est plutôt du genre très discret lorsqu’il s’agit de sa vie de famille. Pour preuve, c’est en secret que l’ancien footballeur de 48 ans a épousé Maria en 2014, avec qui il a eu deux filles, Violette et Scala. Le champion du monde 98 qui officie aujourd’hui sur RMC Sport, dans l’émission hebdomadaire Le Vestiaire, a également une troisième fille, Zoé, née de son premier mariage avec Agathe de la Fontaine.

Accro au football, Emmanuel Petit transporte sa passion du ballon rond dans un nouvel univers, celui de la littérature. L’ex-sportif reconnaissable à son catogan publie un polar intitulé Dernier Tacle coécrit avec Gilles Del Pappas aux éditions du Seuil. À l’occasion de sa sortie (le 7 février), il confie La Liste de ses envies au Parisien week-end. Parmi elles, « Rester proche de ses filles« .

Le papa de Zoé (17 ans), Violette (11 ans) et Scala (9 ans) déclare ainsi : « Si j’ai choisi de ne pas revenir dans le milieu du foot, c’est en grande partie pour me consacrer à elles. Malgré mes activités prenantes, je m’emploie à leur donner un vrai cadre, sans trop de contraintes. » Emmanuel Petit a malgré tout fixé des limites : « Je refuse que les deux petites aient un téléphone.« 

Dernier Tacle traite d’un meurtre à Marseille. Alors qu’elle est plongée dans le dossier brûlant de la FIFA, Clémentine Paccini, jeune commissaire du 36 quai des Orfèvres, forte tête et passionnée de gastronomie, est dépêchée en urgence en Marseille. Stupeur dans le monde du football et dans la France entière : le charismatique entraîneur de l’OM est retrouvé assassiné sur la pelouse d’un terrain d’entraînement. Au côté du directeur de l’enquête, Romain Dugrand, Clémentine va devoir jouer des coudes dans un milieu presque exclusivement masculin et pour le moins réticent…


Source : Voir

Blablaweb