Faustine Bollaert secouée par un tournage : « Je n’avais plus de filtre »

Tous les jours sur France 2, en début d’après-midi, Faustine Bollaert écoute les témoignages de téléspectateurs dans son émission Ça commence aujourd’hui. La présentatrice recueille des confidences parfois légères, d’autres fois plus lourdes comme lorsque des sujets intimes ou dramatiques sont abordés. Interviewée par le magazine Télé 7 Jours, la compagne de Maxime Chattam ne cache pas que certains tournages sont éprouvants.

Familles déchirées, proches perdus de vue, amours interdites… certains thèmes de Ça commence aujourd’hui sont particulièrement durs et Faustine Bollaert, comme tous les spectateurs, n’est pas insensible à ce qu’elle entend. « Dans l’empathie totale avec les gens », la jolie brune ne cache pas être parfois touchée de plein fouet par certains histoires. Elle confie : « Je ne veux pas me protéger. (…) Le public sent cette sincérité. J’ai souvenir d’une émission, en novembre, qui m’a beaucoup secouée, car elle faisait écho à des choses familiales très lourdes. Je n’avais plus de filtre. Il a fallu que j’aille voir quelqu’un pour en parler. Cela m’a permis de remettre une forme de distance entre mon travail et moi. » Et de préciser : « Avant et après chaque tournage, j’ai besoin de réinvestir ma vie de famille, de vivre des choses fortes avec mes enfants.« 

Ce n’est pas la première fois que l’ex-star de M6 évoque les tournages compliqués de son programme. « Les histoires de mes témoins me hantaient, j’y repensais le soir, je communiquais avec eux sur les réseaux sociaux. Alors je me suis dit qu’il fallait arriver à mettre une limite, à revenir à ma vie à moi qui, j’ai de la chance, est très heureuse. Sinon on ne s’en sort pas« , a-t-elle déclaré dans Le Tube sur Canal+ en novembre 2017.


Source : Voir

Blablaweb