Gugu Mbatha-Raw : Terrorisée par une harceleuse qui va très loin…

Révélée dans le rôle principal du drame historique Belle (2013), dans celui de la comédie romantique Beyond the Lights (2014), face à Will Smith dans Concussion (2015) et Matthew McConaughey dans Free State of Jones (2016), ou encore en Plumette dans La Belle et la Bête (2017), Gugu Mbatha-Raw connaît une très belle ascension à Hollywood. Avec les inconvénients que cela peut comporter…

L’actrice anglaise de 35 ans, remarquée également dans la série Netflix à succès Black Mirror, vit dans la peur depuis qu’une femme la harcèle avec acharnement. TMZ.com a découvert, après avoir accédé à un mandat d’arrêt lancé par la police de Los Angeles, que la situation est effectivement inquiétante : outre les nuisances « habituelles » telles que les coups de téléphone intempestifs à l’actrice et à son compagnon, où elle se contente de raccrocher, la harceleuse, qui a pris l’habitude de snapper des images de Gugu, est allée jusqu’à placer un dispositif GPS sous le véhicule de l’actrice pour suivre ses déplacements. Et ainsi surgit-elle systématiquement aux mêmes endroits que la Britannique : à l’hôtel, au restaurant, à ses cours de vélo à la salle de sport et même chez elle. D’ailleurs… elle habite dans la même rue ! On comprend l’angoisse de la star…

Gugu Mbatha-Raw avait été applaudie en 2016 pour sa performance dans San Junipero, le quatrième épisode de la troisième saison de Black Mirror, qui mettait en scène une réalité virtuelle pour personnes âgées et en fin de vie. Une partie du tournage de cet épisode particulièrement applaudi – deux Primetime Emmy Awards à la clé – avait eu lieu au Cap, en Afrique du Sud, pays d’origine du père de l’actrice, vu également sur Netflix dans le premier rôle The Cloverfield Paradox et qu’on retrouvera prochainement dans plusieurs films en cours de production.


Source : Voir

Blablaweb