Jacques de Monaco : Avec Charlene et Albert, showman jusqu’au bout de Ste Dévote

Rien de tel qu’un « royal coucou héréditaire » pour parachever en beauté des festivités nationales ! A l’occasion des célébrations de Sainte Dévote, patronne de la principauté, on n’a vu que le prince héréditaire Jacques de Monaco ce week-end. Et ce n’est pas seulement parce que sa soeur la princesse Gabriella était – étrangement – absente : le jeune monsieur était d’une humeur particulièrement volontaire ! Le métier est déjà en train de rentrer…

Samedi soir, le prince Jacques, qui fêtait le 10 décembre dernier avec sa jumelle leur 4e anniversaire, accompagnait ses parents le prince Albert II de Monaco et la princesse Charlene lors de la traditionnelle procession de Sainte Dévote, lors de laquelle le peuple monégasque commémore l’arrivée en 312 de la martyre corse Devota sur le Rocher. Pour sa deuxième participation à ce rituel (l’an dernier, Gabriella était également présente), le blondinet a aidé avec beaucoup d’application son papa à mettre le feu au bûcher sur lequel une réplique de la barque originelle a été sacrifiée et a brûlé dans des flammes spectaculaires. En prime, Jacques a parfaitement tenu son rang devant ses compatriotes, qu’il a salués avec de charmants sourires.

Au lendemain de ce moment phare, les célébrations se poursuivaient ce dimanche 27 janvier 2019, jour anniversaire de l’arrivée de l’embarcation portant la dépouille de la martyre, avec une messe pontificale conduite en la cathédrale Saint-Nicolas par Mgr Luigi Pezzuto. Le couple princier y a comme chaque année assisté. Ebloui par le beau soleil qui baignait Monaco, comme en atteste la main que la princesse Charlene plaça en visière en quittant les lieux, il a ensuite regagné le palais cependant que la procession des reliques en prenait également la direction. C’est ensuite depuis le balcon du palais princier, et à nouveau en compagnie du prince Jacques, qu’Albert et son épouse ont assisté à la présentation des reliques de la protectrice de Monaco et de la famille princière. Désormais rompu à ces apparitions au balcon, Jacques, tendrement complice avec sa maman Charlene, s’est montré sous un jour parfait, tout sourire et pas avare en saluts de la main ni en moues enfantines. Un réjouissant spectacle à lui tout seul.

Quant à Gabriella, on n’ose croire que son absence soit liée à une vilaine colère comme elle a pu en faire quand elle était plus petite. Sans doute un petit virus de saison ?


Source : Voir

Blablaweb