Jessica Thivenin : La demande en mariage « maladroite » de Thibault

L’année 2018 s’est terminée sur les chapeaux de roues pour Jessica Thivenin. A l’occasion d’un voyage à New York, en décembre dernier, la candidate des Marseillais de W9 a été demandée en mariage par Thibault Kuro. Une demande qu’elle a acceptée et partagée sur ses réseaux sociaux en dévoilant la vidéo que l’une de ses fans a prise en secret. Pourtant, la belle blonde de 29 ans a admis qu’elle aurait préféré garder ce moment féerique pour elle.

« On voulait garder ça pour nous. C’est très mignon qu’il y ait des gens qui nous aient donné une vidéo de ce moment, mais les plus beaux souvenirs, c’est dans notre tête. Il m’a dit : ‘J’ai un petit secret à te dire’, et après on est partis en fou rire parce qu’il était hyper maladroit« , a confié Jessica à nos confrères de 20 Minutes. La jeune femme a ensuite évoqué leur union à Dubaï, ville dans laquelle le couple réside.

Pour rappel, Thibault et sa belle se sont mariés dans le plus grand secret au Consulat général de France à Dubaï, en janvier dernier. Et pour rien au monde ils n’auraient médiatisé ce moment : « Thibault c’est quelqu’un qui ne voulait plus être à la télé, il vit très mal la médiatisation. On est sur la même longueur d’onde dans le sens où on veut montrer des choses, partager, mais garder des choses privées. Je montre déjà beaucoup de ma vie, il y a des moments que j’ai envie de garder pour moi. (…) Je pense que quand on va le célébrer en France, ce sera en petit comité, qu’il n’y aura pas de caméras.« 

Lors de cette interview, réalisée à l’occasion de la promotion de son livre autobiographique intitulé C’est tout moi, disponible à partir du 15 février 2019 sur le site www.jessibo.fr Jessica a révélé avoir été victime de violences conjugales par le passé : « Si ça peut aider, je veux éviter à d’autres filles d’en passer par là. Moi je croyais que c’était normal de me faire frapper. Je me disais que c’était de ma faute. Mais en fait, non, même si une dispute est de ta faute, il ne faut pas rester. Ça n’est pas normal. (…) À 20 ans je me faisais fracasser la gueule. Sans rentrer dans les détails, dans ma vie, je me suis fait soit tromper, soit frapper. Je n’ai jamais eu le choix.« 

Elle explique aussi être passée par une période de dépression il y a deux ans, à cause de la médiatisation, ou revient sur ses nombreuses opérations de chirurgie esthétique.


Source : Voir

Blablaweb