John Singleton dans le coma ? La mère du réalisateur accusée par sa fille !

L’état de santé de John Singleton est préoccupant… et l’état de son environnement familial aussi : alors que le réalisateur américain de 51 ans, nommé deux fois aux Oscars 1992 (Meilleur réalisateur, Meilleur scénario) pour le culte Boyz N the Hood et auquel on doit Shaft, 2 Fast 2 Furious, Identité secrète ou encore Quatre frères, a fait un accident vasculaire cérébral, son entourage se déchire.

John Singleton s’était fait admettre à l’hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles au cours de la semaine du 22 avril 2019, de retour d’un séjour au Costa Rica, en raison d’un problème à une jambe qui pourrait avoir été déclenché par son voyage en avion. Le 24, il y était victime d’un AVC qualifié de « bénin« , signalé par sa famille au site TMZ.com. Bénin certes, mais qui a nécessité le placement du patient en soins intensifs. Ses proches se montraient alors unis, demandant via un court communiqué aux médias de respecter leur intimité en ces moments délicats et remerciant les fans ayant adressé leurs prières et pensées.

Spolié par une mère abusive ?

Mais, très vite, TMZ apprenait que l’AVC était bien plus grave qu’initialement annoncé et que le cinéaste se trouvait dans le coma, selon sa mère, Shelia Ward. Cette dernière n’aurait alors pas tardé à demander à un juge de lui accorder une tutelle temporaire au motif que Singleton est « dans l’incapacité de pourvoir comme il faudrait à ses propres besoins en termes de santé physique, de nourriture, de vêtements ou de toit« . Par cette procédure, Shelia entendait surtout concrétiser la négociation d’un contrat juteux que le réalisateur, parmi plusieurs projets en cours, s’apprêtait selon elle à signer. Des manoeuvres qui ont provoqué une guerre interne : fille de John, Cleopatra Singleton, âgée de 20 ans, affirme que son père n’est absolument pas dans le coma et se rétablit de jour en jour ! D’après elle, même s’il est encore sous sédatifs, il respire sans assistance, répond aux stimuli et pourrait, de l’avis des médecins, quitter l’hôpital d’ici cinq jours.

La jeune femme accuse sa grand-mère d’avoir menti sur toute la ligne pour profiter de la situation : Shelia Ward abuserait de son rôle d’assistante et de manager de son fils pour contrôler son patrimoine et en spolier ses enfants tandis qu’il est dans l’incapacité de prendre des décisions. « Mon père a laissé sa mère jouer ce rôle par peur et par obligation étant donné qu’elle l’a maltraité psychologiquement et abandonné lorsqu’il était enfant, le rendant émotionnellement sans défense« , dénonce-t-elle.

John Singleton est le père de cinq enfants issus de diverses relations : outre Cleopatra, il y a Maya (née en 1992) et Maasai (né en 1994), fruits de son mariage avec Tosha Lewis, Hadar (née en 1997 et vue dans quelques films), qu’il a eue avec sa seconde épouse, l’actrice ghanéenne Akosua Gyamama Busia, et Isis (née en 2010), issue de sa relation avec Mitzi Andrews. Dernièrement, il a réalisé des épisodes des séries à succès The People vs. OJ Simpson: American Crime Story et Empire, co-créé Snowfall et enseigné dans son ancienne fac de cinéma, l’USC Film School. En janvier dernier, on avait pu le voir au côté de son amie l’actrice Taraji P. Henson sur le Hollywood Walk of Fame pour l’inauguration de l’étoile de cette dernière.


Source : Voir

Blablaweb