Juliette Binoche et Harvey Weinstein : « Il en a eu assez »

Au mois d’octobre 2017, le producteur Harvey Weinstein est accusé d’agression sexuelle. Il a fait l’objet d’une série d’accusations révélées dans un article du New York Times, après avoir déjà été au coeur d’une enquête dès 2015. Cette médiatisation entraîne un mouvement, #metoo, où la parole des femmes contre le harcèlement se libère, notamment dans le milieu professionnel. Près d’un an et demi plus tard, le phénomène s’est inscrit dans le temps et le sujet reste toujours aussi brûlant. Star du cinéma international, Juliette Binoche a côtoyé le magnat du 7e Art désormais déchu et s’exprime à son propos en conférence de presse pour l’ouverture de la Berlinale ce 7 février 2019, dont elle est la présidente du jury.

Juliette Binoche a eu l’honneur d’être désignée présidente du jury de la 69e édition du festival du film international de Berlin. L’actrice française a donc assuré lors de cette première journée de la manifestation à l’incontournable conférence de presse et a été interrogée sur sa collaboration avec Harvey Weinstein – elle a été oscarisée en 1997 pour Le Patient anglais dont il était l’un des producteurs :

« Vous ouvrez un livre qui a déjà été ouvert il y a un certain temps. Et je me suis déjà exprimée sur le sujet. Je ne crois pas que je veux en reparler (…) Il en a eu assez et je crois que suffisamment de personnes se sont exprimées. La justice doit faire son travail. (…) Je n’ai jamais eu de problèmes avec lui. Je sais qu’il en a eu (…) Je crois qu’il a été un excellent producteur et nous ne devons pas l’oublier, même si cela a été difficile pour certains réalisateurs et acteurs, en particulier les actrices. (…) Mais il faut laisser la justice faire son travail.« 

Un homme aux multiples facettes

Dans un long entretien qu’elle a consacré au Monde et publié le 23 octobre 2017, Juliette Binoche avait livré son point de vue avec franchise, quitte à ne pas faire l’unanimité. Elle avait précisé tout d’abord ne pas être au courant des accusations de viols : « J’ai été choquée par les faits les plus graves qui sont rapportés. » Juliette Binoche expliquait toutefois connaître les différentes facettes de l’homme dans l’oeil du cyclone et ce depuis longtemps : « C’est lui qui a distribué Les Amants du Pont-Neuf, de Leos Carax. » Elle décrivait un homme très enthousiasmé par le cinéma d’auteur et « le seul qui s’en donnait les moyens« . Plus loin, elle avait déclaré : « C’est un homme que j’ai connu dans différentes situations. Une fois, je l’ai vu pleurer parce qu’il se sentait honteux, mais je l’ai vu aussi généreux et également menteur. C’est un être complexe et tout aussi bizarrement attachant.« 


Source : Voir

Blablaweb