Kim Kardashian : attaquée pour ses problèmes de peau, elle répond et jette un froid

Kim Kardashian se distingue pour ses selfies et son teint flawless obtenu à l’aide de  maquillages étudiés. Mais la starlette est en proie à une polémique due à un « bad skin day ». Ou comment être blâmée pour une peau qui présente des imperfections. Peu de temps avant de se rendre une master class donnée par Mario Dedivanovic son make-up artist, la femme de Kanye West a été photographiée par des paparazzis. Des clichés relayés dans la foulée par le Daily Mail, qui n’a pas manqué de pointer les imperfections qui colonisent son visage, tout en donnant une conclusion hâtive quant à l’origine de cette peau. « La magnat du maquillage Kim Kardashian a une vilaine peau juste un jour avant le début du séminaire beauté Master Class» et de poursuivre : « Ce n’est pas surprenant que la propriétaire de KKW Beauty souffre parfois d’acné, vu la quantité de fond de teint et de cache-cernes qu’elle porte tous les jours.». Il est vrai que Kim Kardashian confiait ne pas retirer son maquillage pour dormir. Sauf que cette fois-ci, la star de télé-réalité donne une toute autre explication en répondant directement au tweet du Daily Mail : « c’est du psoriasis », le tout accompagné d’un emoji qui pleure.

Kim Kardashian et ses problèmes de peau

Kim Kardashian a évoqué ce mal dont elle souffre plusieurs fois au cours des saisons de « L’incroyable famille Kardashian ». Elle avait par la suite posté un sujet dédié sur son blog : « The Psoriasis Treatment That Worked For Me » (le traitement contre le psoriasis qui a fonctionné sur moi). Elle expliquait alors qu’il n’y avait pas de médication spécifique pour éradiquer la maladie, mais des soins pour en limiter les symptômes. Cette affection de la peau peut toucher toutes les parties du corps. En décembre 2018 elle demandait de l’aide dans l’un de ses tweets : «  […] Je n’en n’ai jamais vu autant avant […] Cela prend presque tout mon corps. Quelqu’un a une solution ? S’il vous plaît j’ai besoin d’aide »


Source : Elle.fr

Blablaweb