Lady Gaga face à la justice pour Kesha : « Cette fille a été traumatisée… »

Tandis que Lady Gaga poursuit sa course à l’Oscar, la presse américaine publie son audition devant la justice en septembre 2017 pour soutenir Kesha dans son combat contre son producteur et manager Dr. Luke. En 2014, elle a porté plainte contre lui pour viols, agression sexuelle, harcèlement et violences et demande désespérément à la justice de la libérer du contrat qui la lie à Luke et à sa maison de disques.

En septembre 2017, la situation est délicate pour Kesha. La justice new-yorkaise l’oblige à honorer son contrat avec Dr. Luke, tout en reconnaissant la crédibilité des accusations. Kesha s’est également vu répondre que les viols qu’elle dénonçait tombaient sous le coup de la prescription.

C’est dans ce contexte pour le moins nocif pour Kesha que Lady Gaga a témoigné en sa faveur. Sa déposition en dit long sur ce genre d’affaires dans le monde du spectacle. Avant de rencontrer les avocats de Dr. Luke, les conseillers de Gaga leur ont rappelé qu’elle avait elle-même été victime d’un viol dans son adolescence et que le sujet était source de douleurs et de stress.

Vous devriez avoir honte

L’avocat de Dr. Luke a demandé à Lady Gaga si elle savait quoi que ce soit qui ne lui avait pas été raconté par Kesha. « Eh bien, vous savez, quand les hommes agressent les femmes, ils n’invitent pas les gens à regarder. Et quand cela arrive dans notre industrie, tout est fait pour que cela reste un secret. Des contrats et des jeux de pouvoir aggravent la situation, des contrats qui prévoient justement la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. » Face à un avocat qui essaie de lui faire admettre que de fausses accusations de viol existent, la chanteuse et actrice ne se démonte pas, bien au contraire : « Et qu’en est-il de toutes ces femmes traitées de menteuses ou que l’on accuse devant le monde entier de l’avoir bien cherché, hein ?« 

Lady Gaga persiste et signe, elle croit Kesha : « J’ai une connaissance factuelle de sa dépression. J’ai une connaissance factuelle de son besoin de soutien et d’amour. J’ai une connaissance factuelle de la spirale dans laquelle j’ai vu cette fille devenir prisonnière. J’ai une connaissance factuelle du traumatisme. Je connais ce problème. Je peux vous dire que cette fille a été sérieusement traumatisée et vous avez tous une part de responsabilité. » La star de 32 ans a ensuite ajouté : « Pourquoi donc cette fille irait raconter ça au monde entier si ce n’était pas arrivé ? Pourquoi ? Vous savez ce que traversent les survivants [victimes de violences sexuelles, NDLR] ? Vous savez l’effet que ça fait de parler ? Comment osez-vous lever les yeux au ciel. Vous devriez avoir honte.« 

Si Kesha a retiré sa plainte à Los Angeles, l’affaire est plus que jamais débattue devant la cour suprême de New York où Gaga a témoigné. En plus de ces nombreux fans, Kesha a reçu le soutien de nombreuses personnalités du spectacle, à commencer à Taylor Swift et Ariana Grande. Katy Perry a également été appelée à témoigner.


Source : Voir

Blablaweb