Laetitia Casta se confie sur la chirurgie esthétique et le rapport à son corps

Alors qu’elle a fêté ses 40 ans en mai 2018, Laetitia Casta semble figée dans le temps. Néanmoins, pour l’avant-première de « L’homme fidèle », elle troque ses cheveux longs pour un carré court. Un relooking capillaire inattendu pour une allure encore plus sexy. La voilà désormais en promotion pour le film « Facteur Cheval ». Affiches, interview, photocall… Avec cette actualité culturelle riche, son exposition est intense.

En 2015 elle se confiait au JDD quant au rapport à son image et ce qui l’a amenée à se tourner vers le 7ème art : « La seule chose violente a été, à un moment, un sentiment de non-appartenance. Mon corps ne m’appartenait plus entre 15 et 18 ans. Il a évolué, sous le regard des autres, avec les images. Je me suis rebellée. Le cinéma a été ma manière de connecter le corps et la tête. »

Un mannequin hors normes

Voluptueuse et glamour, Laetitia Casta a toujours été un top atypique au milieu des mannequins parfois grandes et filiformes. L’actrice se distingue depuis toujours par ses courbes sculpturales, son regard azur et ses dents, devenues sa marque de fabrique. Elle confiait au JDD « Je ne savais pas quoi répondre, au début, quand j’entendais « elle est petite » puis, un jour, j’ai répondu « oui mais pas du cerveau »… »

Son magnétisme, sa beauté naturelle et sa personnalité ont été sa force. Ce sont des choses qui transparaissent et auxquelles elle ne toucherait pour rien au monde. Elle disait à Paris Match en 2015 « Je n’aime pas les clichés où j’ai l’air d’avoir 12 ans alors que j’en ai 36. J’accepte le temps qui passe. Si mon âme reste belle, alors les photos resteront belles ». Quant à la chirurgie esthétique elle répondait tout simplement : « Ce n’est pas mon truc… Ça s’apparente à la destruction. Je ne veux pas devenir mon propre fantôme. Je veux rester ce que je suis. Je ne me suis jamais fait arranger les dents, par exemple, et mon corps reste le même. C’est un engagement que je prends vis-à-vis des autres femmes. En restant moi-même, je leur dis : ‘Restez vous-mêmes, n’ayez pas peur. » »

Source : Elle.fr

Blablaweb