Le secret numéro 1 pour avoir du style… il va en chambouler plus d’une !

Avec le recul, après avoir accompagné de nombreuses femmes (françaises et étrangères) dans la découverte de leur style, je me suis rendu compte d’une caractéristique très commune aux frenchies…

Contrairement à d’autres nationalités, j’ai pu observer que l’une des problématiques essentielles chez la femme française est d’assumer pleinement sa féminité, d’incarner pleinement sa force de femme (avec toute la dimension érotique et sensuelle que cela comporte), et de lâcher cette espèce de façade de petite fille sage.

Nous avons peur d’être trop glamour, de dégager trop de sensualité sinon ces messieurs risqueraient de nous regarder… Mais bon sang, laissez vous regarder mesdames !! Dès lors que vous n’êtes pas vulgaire et à moins de tomber sur un pervers, les hommes ne feront que vous admirer et il n’y a pas de mal à cela. Toute cette mode du féminisme à outrance est en train de s’ancrer profondément dans notre société avec 2 travers principaux : soit on opte pour le style « pouf aux airs d’actrice porno » pour revendiquer sa sexualité (registre plutôt anglosaxon), soit on garde un look de fillette pour se sentir en sécurité (registre plutôt français)…

Les jeunes générations françaises sont en train de s’orienter vers le style anglosaxon (ça craint…) tandis que les femmes de la trentaine, les quadras et ++ se réfugient dans l’enfantillage (ce qui n’est pas mieux !). Regardons les femmes dans les années 20, 30, 40, 50… Elles avaient de vraies allures de femme, elles savaient être sexy juste en étant pleinement femme, sans avoir à le revendiquer. Les années 70 et 80 nous ont fait basculer dans un style teenagers rebelles ou « adulescentes », tandis que les années 2000 nous embarquent désormais dans la tendre enfance.

Aujourd’hui la femme française se dirige tout droit vers des marques comme Camaieu (dans la catégorie abordable) et, Comptoir des cotonniers (dans la catégorie premium)… Rien de plus ‘boring’ à mes yeux, il ne se dégage rien de ces vêtements ! Et parlons des Sézanne et autres marques qui se donnent un genre bohème mais qui retombent toujours dans des airs de petite fille sage. Je ne dis pas que les collections de ces marques sont toutes moches. Ce que j’exprime, c’est que de toute évidence elles répondent à une demande : le besoin de la femme française de retomber en enfance, d’être pure et sage, d’avoir le look mortellement ennuyeux d’une fillette qui ne fait pas de vague, ou d’une innocente rêveuse et fleur bleue… Voilà ce qui se dégage de ces collections. Soit elles sont carrément ennuyeuses à souhait (look de collégienne de bonne famille), soit elles ont ce petit détail enfantin pour rappeler que nous sommes restées de grandes enfants (volants, collerettes, petits rubans, noeud dans les cheveux, petites fleurs et autres imprimés naïfs).

Bien sûr je resterai à jamais une éternelle enfant, dans mon esprit et ma façon de m’amuser mais cela ne doit pas se voir au premier abord, cela se laisse découvrir en allant creuser derrière l’habit et c’est tout ce qui fait, selon moi, le charme d’une FEMME-enfant… Personnellement, dans mon look et mon allure, j’aspire à avoir le charisme d’une femme et c’est tout. EXIT LE LOOK DE FILLETTE !!

Voici le secret numéro 1 pour avoir du style… au risque d’en choquer plus d’une !!

Avoir du style, c’est avant tout oser être une femme. Et donc indirectement, c’est accepter d’être un être « sexué » qui peut potentiellement être « chassée » (autrefois on aurait dit « courtisée » mais l’éducation actuelle a oublié cette nuance…) par les hommes… La seule façon de se sentir pleinement femme est d’accepter AUSSI cette fonction naturelle première : être courtisée, être séduisante et « séduisable »… (pour potentiellement procréer). Je suis désolée d’être un peu « primitive » mais c’est biologique, l’essentiel du pouvoir féminin part de là… Même si on a pas l’objectif de procréer d’ailleurs ahaha, c’est ce processus de base qui donne du pouvoir, du sex-appeal, un je ne sais quoi irrésistible… (et s’ajoute ensuite l’intelligence + la joie de vivre de l’enfant intérieur). Je vois trop de femmes françaises qui ne savent plus du tout s’approprier cet aspect là de leur féminité (alors que la mythique frenchie était mondialement admirée pour cela) et qui restent uniquement centrées sur l’expression de la facette, soit intellectuelle, soit enfantine, de leur potentialité.

Toutes les féministes vont s’écrier que je parle de la femme comme étant principalement un objet sexuel… et que c’est scandaleux… Alors qu’on se comprenne bien et que les radicales se calment la zezette hein…  Car NON, je ne dis pas cela non plus, je dis que la femme est un ETRE (non un objet) DE DESIRS et un ETRE DESIRABLE. C’est ce qui fait notre force, c’est là notre puissance, c’est là notre plus grand secret et c’est ce qu’une vraie féministe devrait justement apprécier à sa juste valeur. Nous devrions être heureuses d’être admirées par les hommes pour cela… Nous sommes égaux mais nous sommes différents. J’adore qu’un homme m’ouvre la porte, qu’il soit gentleman avec moi, qu’il sache parfois payer l’addition même si je suis capable de payer mon repas. C’est ça le vrai féminisme, c’est ça le pouvoir féminin et le secret numéro 1 pour avoir du style : c’est oser être FEMME.

Si tu veux aller plus loin sur la question de ton style vestimentaire, si tu sens que tu es prêtes à incarner la vraie femme qui sommeille en toi, je t’invite à suivre la masterclass 2 « comment trouver son style et s’affirmer en tant que femme ».

Look : crédit photo => Oriana Casa, uninstantenparis@gmail.com

NB : un concours Instagram arrive sous peu pour faire gagner le joli caraco noir en dentelle, que je porte sur les photos, de la marque Cara Celli, lingerie de luxe. RDV sur mon compte Insta @soyonselegantes pour participer !

♣ Avez vous aussi constaté ces tendances de style en France et notamment cette façon de s’accrocher au look de fillette bien sage ?

Le secret numéro 1 pour avoir du style… il va en chambouler plus d’une ! was last modified: décembre 12th, 2018 by Loren

comment

Source : Voir

Blablaweb