Les secrets de ceux qui ne tombent jamais malade

Comment sortir victorieux des virus et autres maladies (sous toutes ses formes)

Personne ne tombe volontairement malade, bien sûr. Pourtant il y a des dispositions et des attitudes comme le stress, le surmenage, la tristesse ou un mal-être qui sont de très bons terreaux pour les maladies comme le cancer et les maladies neurodégénératives. On oublie trop souvent que pour se protéger des maladies, il faut être aussi bien dans sa tête que dans son corps.

Voici donc quelques rappels.

Prendre soin de son corps 

C’est une évidence. Prendre soin de son corps consiste simplement à pratiquer un sport au moins deux fois par semaine.

Cela contribue à éliminer toutes les sources de pollutions industrielles. En effet en transpirant vous éliminez les métaux lourds, plomb, cuivre, pesticides, herbicides et toutes les autres toxines.

Activité accompagnée, autant que faire se peut, d’une alimentation saine et équilibrée. Certains régimes alimentaires peuvent même contribuer à notre guérison.

Deux principes que vous pouvez compléter en dopant les défenses de votre corps en boostant votre système immunitaire .

Bien qu’une hygiène de vie joue un rôle préventif, elle doit être complétée. Car à côté des pollutions de notre environnement extérieur, il y a leur alter ego intérieur. Les pollutions mentales.

Il est aujourd’hui reconnu par diverses études scientifiques qu’il existe un lien entre nos émotions, nos pensées et nos maladies, d’où l’importance de prendre soin de notre état psychologique et émotionnel.

Prendre soin de son état psycho-émotionnel

  • Cultiver une positive attitude

Il est indispensable de se libérer des émotions à vibrations basses (rancœur, jalousie, colère) et de cultiver des émotions à vibrations élevées (gratitude, joie, amour). Vous pouvez vous faire aider, méditer, pratiquer des activités qui vous font du bien et vous apaisent (la lecture, la marche en forêt, peinture…) Le but étant de cultiver le bon état d’esprit pour se maintenir dans les émotions à vibrations élevées. Ce qui implique, par ailleurs, de couper les liens avec les personnes qui nous font du mal. Il s’agit de préserver son cœur et son mental.

  • Ne jamais attendre qu’une pensée négative devienne croyance

Dès que des blessures émotionnelles naissent en nous, et aboutissent sur un cycle de pensées négatives, il est important d’en prendre conscience et de couper court au ressassement de ces pensées qui nous rendent malades.

Exemple d’une personne ayant mal au dos

Cela passera naturellement par prendre soin physiquement de son dos en se procurant une meilleure literie, en adoptant une bonne posture et par commencer ou continuer une activité physique. Mais nous savons également que notre corps nous parle, et qu’il est une sorte de lanceur d’alerte de nos états d’âme. Ainsi, en cas de mal de dos, quelques questions s’imposent : « comment est mon état d’esprit en ce moment ? N’ai-je pas l’impression de porter trop de choses sur mon dos ? A qui ou à quoi ai-je tourné le dos ? « 

La vie est paradoxe, contradictoire, mais pour comprendre sa profonde sagesse, il faut dépasser le stade des oppositions pour marier les contraires. En ce qui concerne la santé, nous devons nous rappeler que nous sommes à la fois des êtres d’esprit et de matière. Une bonne prévention en matière de santé consiste donc à reconnaître notre double nature, et à agir simultanément sur chacun d’eux.

Prenez soin de vous 🙂

Source : Malory Malmasson, "Soul Dating", Editions Massot, 2018


Source : Voir

Blablaweb