Letizia et Felipe d’Espagne : Très entourés en famille pour de super « Campeones »

Pour leur premier rendez-vous de l’année 2019 au palais du Pardo, jeudi 10 janvier à l’occasion de la remise des Prix nationaux du Sport 2017, le roi Felipe VI et la reine Letizia d’Espagne avaient bâti une équipe de choc : si leurs filles la princesse Leonor des Asturies et l’infante Sofia ont repris le chemin du collège après avoir fêté l’Épiphanie chez leur grand-père maternel Jesus Ortiz, d’autres membres de leur famille les épaulaient dans cette mission.

Toujours relativement rares depuis l’abdication en juin 2014 de l’ancien souverain, le roi Juan Carlos Ier, aidé par son fils dans ses déplacements en raison de ses problèmes de hanche, et la reine Sofia se joignaient notamment à eux pour les aider à remettre les multiples trophées dévolus aux athlètes ayant brillé au cours de l’année écoulée – c’est le 12 septembre 2018 que le Conseil supérieur du sport espagnol a désigné les lauréats, pour leurs accomplissements sportifs. C’était aussi le cas de l’infante Elena, régulièrement mobilisée pour les actes en lien avec le sport, et même de l’infante Pilar de Bourbon, soeur aînée de Juan Carlos, présentes lors de la cérémonie.

Il y avait toutefois un absent de taille : Rafael Nadal, champion déjà honoré à plusieurs reprises par la famille royale, avec laquelle il a noué une certaine complicité, et justement récompensé du Prix Roi Felipe, ne pouvait être présent, alors que la saison de tennis a repris en Asie-Océanie et qu’il doit disputer l’Open d’Australie. En revanche, la reine Letizia, qui portait magnifiquement la couleur nationale – le rouge – pour la circonstance, a pu remettre le trophée qui porte son nom à la karatéka Sandra Sanchez, sacrée championne du monde en 2018 à Madrid.

Les Prix Roi Juan Carlos et Reine Sofia ont respectivement été décernés au golfeur Jon Rahm et au footballeur Juan Mata, tandis que les Prix Princesse Leonor (pour l’athlète de moins de 18 ans de l’année) et Infante Sofia (pour la promotion et l’accès au sport des personnes handicapées) ont été remis à Maria Vicente, grand espoir de l’athlétisme, et à la fondation A La Par. L’héritière du trône, qui étrennait enfin son rôle il y a quelques mois, et sa soeur participeront-elles à la cérémonie de l’an prochain ?

Ce cru aura été marqué par la présence des acteurs handicapés du film Campeones (Champions), de Javier Fesser. Récompensée par le Prix des Arts et Sciences appliqués au sport, cette comédie dramatique sortie en 2018 est centrée autour d’un entraîneur de basket détestable dont la vie – professionnelle et personnelle – implose et qui se retrouve, suite à une condamnation en justice, à entraîner de mauvais gré une équipe de sportifs débutants handicapés. Une leçon d’humilité et une aventure humaine qui vont profondément le transformer… Plébiscité au box-office espagnol, le film est nominé dans onze catégories aux prochains Goya, les César du cinéma espagnol.

La rencontre de la famille royale et de ces acteurs non professionnels devenus de véritables stars dans leur pays a donné lieu à de beaux moments d’effusion, marqués par sourires, poignées de mains et embrassades, dont la cour a diffusé quelques images sur son site officiel et via les réseaux sociaux.


Source : Voir

Blablaweb