Manuel Valls s’explique sur la fin de sa « très belle histoire » avec Anne Gravoin

« Une page se tourne après douze belles années de vie commune« , déclarait l’an dernier Manuel Valls, suite à son divorce d’avec Anne Gravoin. L’ancien Premier ministre apporte aujourd’hui quelques précisions sur ce qui a causé la fin de son couple.

Interrogé par Le Journal du Dimanche, alors qu’il est installé à Barcelone depuis plusieurs mois pour tenter de décrocher le poste de maire, Manuel Valls a fait des confidences. Selon lui, son divorce était inévitable en raison de son action politique, très prenante. Il faut dire qu’il a été député, ministre et Premier ministre et que tout cela laisse au final peu de temps libre quand on est en couple. « Mes enfants sont grands, la très belle histoire avec Anne s’achève, sans doute aussi parce que l’exercice du pouvoir laisse des traces dans les relations d’un couple« , dit-il. Et d’ajouter, concernant sa relation ultra rapide avec Olivia Grégoire, députée LREM de Paris, « fin juin, je fais ce choix de partir. L’histoire avec Olivia ne peut pas continuer non plus, et pas uniquement parce que je partais. Après, je rencontrerai Susana.« 

Manuel Valls, qui a récemment revu son ex-femme Anne Gravoin, fait référence à Susana Gallardo, une riche Catalane héritière des laboratoires pharmaceutiques Almirall, avec qui il partage désormais sa vie à Barcelone. Cette histoire d’amour est arrivée par hasard mais ce n’est pas ça qui a motivé son choix de retrouver ses racines à Barcelone. « Cela m’a conforté, mais le choix est antérieur à ma rencontre avec Susana« , jure-t-il. Maintenant, c’est à deux qu’ils font campagne pour ravir la mairie…


Source : Voir

Blablaweb