Meghan Markle : Ses amis racontent qui elle est vraiment dans l’intimité

La duchesse de Sussex peut décidément compter sur ses amis pour prendre sa défense. Après le coup de main de sa copine Serena Williams, qui lui aurait prêté ses meilleurs attachés de presse pour faire face aux critiques, cinq de ses amis plus ou moins proches ont à leur tour tenté de redorer l’image de Meghan Markle auprès du magazine People, le 6 février 2019. Ces derniers mois, les détracteurs de la future maman de 37 ans lui reprochent d’en faire trop, d’être fausse ou encore d’avoir éloigné le prince Harry de sa famille.

Rares sont les proches de la duchesse à prendre la parole ainsi. Sans pour autant révéler leur identité, ces quelques témoins présentent Meghan Markle sous son meilleur jour pour « faire face au harcèlement global et dire la vérité » au sujet de leur amie. « Elle s’est assise en silence et a enduré les mensonges, a confié un ancien camarade de tournage. Nous nous inquiétons des conséquences sur elle et le bébé. C’est mal de faire subir un tel niveau de traumatisme émotionnel, d’autant plus lorsque la personne est enceinte. »

Certains de ces « amis » ont eu le privilège de passer quelques jours dans le cottage de Nottingham que partagent le duc et la duchesse près du palais de Kensington : « C’est petit et elle en a fait quelque chose de cosy, mais l’idée qu’on se fait de leur style de vie et la réalité sont deux choses différentes. Meg cuisine pour elle et Harry tous les jours. » Une autre amie a alors ajouté : « Récemment, nous avons passé quelques jours ensemble. Son mari était en déplacement pour le travail. Dans la chambre qu’elle m’avait préparée, il y avait une bougie allumée près du lit, des chaussons et une robe de chambre. Elle a préparé un délicieux repas. Elle a fait du thé tous les jours. Il pleuvait et il y avait de la boue dehors, donc les chiens étaient sales et elle les nettoyait avec des serviettes. Son amour pour ses animaux, pour ses amis, à quel point elle aime faire à manger pour vous, prendre soin de vous – rien de cela n’a changé.« 


Source : Voir

Blablaweb