Monter les escaliers tout au long de la journée participe à une bonne santé

Pour limiter la sédentarité au quotidien, des chercheurs recommandent de prendre les escaliers avec un rythme soutenu au moins trois fois par jour. Chez soi, dans la rue, au travail… une bonne habitude quotidienne qui permettrait de solliciter le cœur et ainsi préserver sa santé.


© iStock

C’est une bonne habitude toute simple pour limiter la sédentarité mais qui a son importance : monter les escaliers (plutôt que l’ascenseur ou l’escalator) le plus souvent possible est un bon moyen de bouger fréquemment sans pour autant faire de sport. Un petit challenge du quotidien qui a réellement son importance pour une bonne santé cardiovasculaire, comme le révèle des kinésiologues de l’Université McMaster. Les résultats de leur étude, publiée dans la revue « Applied Physiology, Nutrition and Metabolism » suggèrent que pratiquement tout le monde peut améliorer sa condition physique, n’importe où et à tout moment, en appliquant ce réflexe dès que l’occasion se présente.

« Les personnes qui travaillent dans des tours ou qui vivent dans des immeubles peuvent grimper vigoureusement quelques marches le matin, au déjeuner et le soir et ce faisant, ils s’entraînent. », affirme le Pr Martin Gibala, auteur principal de l’étude. Des études précédentes ont déjà montré l’intérêt de brefs « sprint » ou d’un entraînement de type HIIT (High Intensity Intermittent Training), qui consiste à réaliser des exercices physiques à haute intensité sur de courtes durées entrecoupés de périodes de récupération, pour obtenir des effets aussi marqués en ce qui concerne l’amélioration des capacités cardiorespiratoires que des exercices d’intensité moindre mais maintenus beaucoup plus longtemps.

Il faut bouger au moins trente minutes par jour

Les scientifiques ont donc cherché à déterminer si des montées vigoureuses d’escaliers effectués en un seul sprint seraient suffisantes pour améliorer la condition cardiorespiratoire des personnes, un marqueur important d’une bonne santé. Il a été demandé à un groupe de jeunes adultes sédentaires de gravir vigoureusement une cage d’escalier à trois étages, trois fois par jour, avec un délai de repos allant de une à quatre heures. Puis ce protocole a dû être répété trois fois par semaine pendant six semaines, période durant laquelle les chercheurs ont comparé l’évolution de leur forme cardiorespiratoire à un groupe de jeunes adultes témoin qui ne pratiquaient pas d’activité physique.

« Nous savions que l’entraînement par intervalles fonctionne, mais nous avons été un peu surpris de voir que cette approche de la ‘pause escalier’ était également efficace. », soulignent les chercheurs. « Le fait de monter vigoureusement quelques marches d’escalier pendant votre pause café ou pause toilette pendant la journée semble être suffisant pour améliorer la condition physique chez les personnes qui sont par ailleurs sédentaires. » Ces derniers ont constaté qu’en plus d’être en meilleure forme physique après l’expérience, les monteurs d’escaliers étaient également plus forts que leurs homologues sédentaires à la fin de l’étude car ils généraient plus de puissance lors d’un test de cyclisme.

À l’avenir, les chercheurs espèrent étudier différents protocoles d’exercice avec des temps de récupération variables et leurs effets sur d’autres indicateurs liés à la santé, tels que la pression artérielle et le contrôle de la glycémie. A noter que sans être pour autant sportif, la Fédération Fançaise de Cardiologie recommande de bouger au moins 30 minutes par jour pour un cœur plus tonique. Les escaliers sont une bonne occasion mais d’autres habitudes sont recommandées : descendre du bus ou du métro un arrêt plus tôt, aller chercher le pain à pied ou en vélo, accompagner les enfants à l’école à pied et réduire les pauses repas de 10 minutes pour avoir le temps de marcher et de s’aérer.

À lire aussi

Source : Voir

Blablaweb