Mort de Michel Legrand : Avec Macha Méril, une histoire d’amour digne d’un film

Elle aura été avec lui jusqu’au bout. « Il s’est éteint chez lui à 3h du matin aux côtés de son épouse la comédienne Macha Méril« , a indiqué l’attaché de presse de Michel Legrand à l’AFP, lors de l’annonce de la mort du compositeur ce samedi 26 janvier 2019, à l’âge de 86 ans. Une première idylle au bout du monde, une séparation honorable puis de joyeuses retrouvailles 50 ans plus tard : l’histoire d’amour de l’actrice et du musicien est digne d’un film – musical de préférence.

Macha Méril et Michel Legrand se sont rencontrés en 1964 à Rio de Janeiro lors d’un festival de cinéma, comme elle l’a elle-même raconté pour le Nouvel Obs en 2015. Tous deux ambassadeurs de la Nouvelle Vague, elle était venue présenter le film Adorable menteuse et lui Les Parapluies de Cherbourg, la comédie musicale de Jacques Demy dont il avait composé la musique. C’est sur fond de bossa nova dans un club de jazz des favelas que les deux artistes ont entamé une romance platonique de quelques jours, qui s’est terminée à l’aéroport. « Notre amour a été fulgurant, mais chaste. On s’embrassait beaucoup, mais Michel avait une femme et deux enfants. Moi, je devais me marier quelques mois plus tard« , raconta plus tard Macha.

D’abord marié au mannequin Christine Bouchard, Michel Legrand s’est ensuite uni à Isabelle Rondon en 1994, avant de vivre avec la harpiste Catherine Michel jusqu’en 2013. Quatre enfants sont nés de ces unions, deux filles et deux garçons : Dominique Rageys (66 ans), fondatrice du rallye Maroc Classic, le compositeur Hervé Legrand (59 ans), le chanteur Benjamin Legrand (56 ans), nés de son premier mariage, puis la cavalière Eugénie Angot (48 ans). De son côté, Macha Méril s’est mariée avec le cinéaste italien Gian Vittorio Baldi en 1969. Elle a alors adopté légalement son beau-fils Gianguido Baldi et s’est installée à Rome, où elle a poursuivi sa carrière d’actrice un temps.

J’irai jusqu’à cent ans pour Macha !

Puis, en 2014, tous deux célibataires – à 74 ans pour elle et 82 ans pour lui -, Michel Legrand et Macha Méril se retrouvaient. « Nous avons discuté, puis il m’a pris la main et il m’a dit : « Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? ». Nous avons passé la nuit ensemble, a-t-elle raconté au Nouvel Obs. Le lendemain, il m’a annoncé de but en blanc : « Macha, cette fois-ci, je t’épouse. ». » Avec la bénédiction des enfants de Michel Legrand, le couple s’est marié quelques mois plus tard, civilement à Monaco dans un premier temps, puis religieusement à Paris, à la cathédrale orthodoxe russe Saint-Alexandre-Nevsky. S’en est suivie une joyeuse fête rythmée par les prestations artistiques de leurs nombreux amis : Nathalie Dessay, Liane Foly, Pierre Richard, Maurane…

Dans une interview accordée à Nice Matin au moment de leurs noces, Michel Legrand s’était exclamé : « J’irai jusqu’à cent ans pour Macha ! » A défaut d’atteindre ce tendre objectif, le couple est malgré tout resté uni jusqu’au dernier souffle du compositeur.


Source : Voir

Blablaweb