Nikos Aliagas, 1 an après l’affaire Mennel dans The Voice: « Le silence est d’or »

En février 2018, Mennel bluffait les coachs de The Voice (TF1). Mais face à ses anciens tweets douteux sur les attentats de Nice, son timbre de voix cristallin n’a pas suffi. En pleine polémique, la jeune femme avait pris la décision de quitter le show. Ce samedi 9 février 2019, un an plus tard, Nikos Aliagas s’exprime sur le sujet auprès de nos confrères de Télé Star.

Après l’affaire Mennel, la production est-elle armée pour éviter un nouveau dérapage ? Le célèbre animateur de 49 ans livre son ressenti. Pour lui, « ce genre de polémique ne sert à rien« . « La preuve : qui en parle aujourd’hui ? Personne. C’est ça la morale de l’histoire : ne pas se laisser vampiriser par les récupérations, politiques ou autres« , confie-t-il.

Mais Nikos Aliagas ne s’arrête pas là : « Aujourd’hui, tout le monde parle et parle trop. Les polémistes, les buzzers qui incarnent un système qui fait gagner de l’argent à beaucoup de monde. Alors, plus que jamais, le silence est d’or. Moi, j’ai beaucoup de respect pour celui qui sait encaisser en se taisant. Il ne faut pas considérer comme juste celui qui a parlé en dernier. » Le sujet est donc clos !

La saison 8 de The Voice débute ce samedi 9 février 2019 dès 21h sur TF1 avec Nikos Aliagas à la présentation. Les quatre coachs Jenifer, Soprano, Mika et Julien Clerc espéreront dénicher le talent parmi les candidats venus tenter leur chance sur scène.


Source : Voir

Blablaweb