Obésité : le programme de lutte Daily Mile arrive dans les écoles françaises

Plus d’un million d’enfants, en Europe, bénéficient déjà du programme Daily Mile. Ce dernier vient d’être inauguré en France avec, comme ambassadrice, Sarah Ourahmoune, vice-championne de boxe. En quoi consiste t’il ?


© istock

C’est une enseignante écossaise,  Elaine Wyllie, qui est à l’origine du programme Daily Mile.  En ayant assez de voir ses élèves dissipés, elle a eu l’idée de les faire sortir quelques minutes dans la cour pour les faire s’aérer et marcher un peu avant, de nouveau, se concentrer en classe. Elle leur a proposé plusieurs jours de suite, et a très vite vu des résultats positifs.

Ce programme, lancé il y a 6 ans en Ecosse, est aujourd’hui très populaire. Il est présent dans 65 pays et plus de 8 300 écoles l’ont adopté. Il a été lancé hier en France.

Le Daily Mile : c’est quoi ?

Le Daily Mile n’est ni un cours d’éducation physique, ni une compétition, ni une récréation.

C’est une pause de 15 minutes dans la journée où l’enfant marche ou courre avec ses camarades avant de retourner en classe pour travailler. Pourquoi 15 minutes ? Parce que c’est le temps nécessaire à un enfant du primaire pour parcourir un mile, soit 1,6 km. Pour cela, il n’a besoin d’aucun équipement spécifique.

Plus concentrer lorsqu’il revient en classe, l’enfant travaille mieux et a de meilleurs résultats scolaires.

Les écoles souhaitant participer au programme Daily Mile peuvent s’inscrire sur le site thedailymile.fr Les enseignants y trouveront des conseils utiles pour démarrer le programme : le repérer et le faire avant de le proposer aux enfants, notamment si ce n’est pas dans la cour de récréation mais dans un parc à proximité, alterner marche et course, le pratiquer le plus souvent possible dans la semaine à l’heure la plus approprier, s’en servir pour extrapoler au niveau des cours.

À lire aussi

Source : Voir

Blablaweb