Psycho : pourquoi le temps passe plus vite avec l’âge

Un chercheur américain a une nouvelle explication de la raison pour laquelle le temps semble passer plus vite à mesure que l’on prend de l’âge.


© istock

Déjà ? Je n’ai pas vu le temps passer !” Voilà une phrase qui vous paraissait naguère vieux-jeu, et que vous vous surprenez à dire depuis quelques-temps, que ce soit pour évoquer l’arrivée du printemps ou tout autre événement temporel. Et c’est malheureusement une réalité : le temps semble passer plus vite avec l’âge.

Adrian Bejan, un chercheur de la Duke University (États-Unis), familier vis-à-vis de ces questions de temporalité, a sa petite idée pour expliquer ce phénomène. Selon lui, cette “discordance temporelle” pourrait tout simplement être due au fait que le cerveau met de plus en plus de temps à obtenir et traiter des images à mesure que le corps vieillit. Il a publié sa théorie dans la revue European Review ce 18 mars 2019.

« Les gens sont souvent étonnés de voir à quel point ils se rappellent de jours qui leur ont semblé durer éternellement durant leur jeunesse”, constate Adrian Bejan. “Ce n’est pas que leurs expériences étaient plus profondes ou plus significatives, c’est simplement qu’elles étaient traitées plus rapidement”, suggère-t-il.

Le chercheur attribue ce phénomène à des changements physiques opérant à mesure que l’on vieillit. A mesure que les réseaux de nerfs et de neurones arrivent à maturité, ils grandissent en taille et en complexité, ce qui occasionne de plus longs trajets pour les signaux nerveux. Et à mesure que ces trajets prennent de l’âge, ils se dégradent, conférant une résistance accrue au flux des signaux électriques.

Résultat : le temps nécessaire au cerveau pour acquérir et traiter de nouvelles images, de nouveaux événements ou de nouvelles informations augmente peu à peu.

L’esprit humain voit le temps changer lorsque les images qu’il perçoit changent”, a déclaré Adrian Bejan. “Le présent est différent du passé parce que la vision mentale a changé, et non parce qu’une quelconque horloge sonne. Les jours semblaient durer plus longtemps lorsque l’on est jeune, parce qu’un jeune esprit reçoit plus d’images au cours d’une journée que le même esprit une fois âgé”, a-t-il conclu.

Source : Science Daily

À lire aussi

Source : Voir

Blablaweb