Selon une étude, les psychopathes sont plus susceptibles de boire leur café noir et bien corsé

Une analyse de ce que nous aimons boire et de ce que nous ressentons à l’égard des autres a révélé des corrélations intéressantes

Le goût amer du Café Noir pourrait être préféré par des personnalités malveillantes.

Si vous aimez votre café noir plutôt que tout laiteux, mousseux et sirupeux, beaucoup diront que vous le buvez simplement parce qu’il est destiné à être bu.

Cependant, si vous avez un penchant pour le type de café amer, cela pourrait être un signe que vous êtes un psychopathe, selon la recherche.

Les scientifiques qui étudient les papilles gustatives ont trouvé des corrélations entre la consommation de certaines de nos boissons préférées, comme le café noir et l’eau tonique et les traits de personnalité malveillants.

Vous devriez donc vous méfier si vous avez un ami ou un partenaire qui évite le lait et le sucre et qui boit son café amer.

L’étude, publiée dans la revue Appetite, a été menée auprès de 1 000 personnes à l’Université d’Innsbruck en Autriche.

Les participants ont classé différents aliments sur une échelle de six points, puis ont été soumis à un test identifiant leurs traits de personnalité.

Les auteurs Christina Sagioglou et Tobias Greitemeyer ont constaté que plus un consommateur apprécie les saveurs amères, plus ses traits de personnalité sont sombres.

Voici ce qu’il ont écrit : « La présente recherche a démontré que les préférences gustatives amères sont associées à des traits de personnalité malveillants plus prononcés, en particulier dans le sadisme quotidien.

Ils ont ajouté : « …. En préférant les aliments au goût amer aux aliments moins que les personnes non-sadiques, les sadiques peuvent les percevoir comme positifs en raison de leur potentiel à provoquer du dégoût, c’est-à-dire à provoquer une expérience négative chez d’autres personnes ».

Ce n’est pas la première fois que la recherche a trouvé un lien entre le goût et la personnalité.

Des études antérieures ont montré que les expériences avec des aliments au goût sucré augmentent le potentiel d’une personne à être plus agréable et son empressement à aider, tandis que les goûts amers augmentent l’hostilité et suscitent des jugements moraux plus sévères.

Source : Voir

Blablaweb