Sexualité : pourquoi les trentenaires font moins l’amour ?

Bien que l’âge du premier rapport sexuel en France se situe toujours autour de 17,5 ans, les millenials boudent davantage la sexualité que leurs parents au même âge. Il y a, au moins trois raisons, à ce comportement.


© istock

La sociologue Janine Mossuz-Lavau, interrogée par nos confrères du Figaro Madame et auteure de La Vie sexuelle en France aux éditions La Martinière, avance plusieurs raisons au fait que les trentenaires d’aujourd’hui font moins l’amour que leurs parents au même âge.

Sexualité en berne : les raisons

Aujourd’hui, les jeunes font, pour beaucoup d’entre eux, des études plus longues qu’auparavant, leurs rythmes scolaires sont également chargés. Ils entrent donc plus tardivement dans la vie active, ou avec des salaires si bas qu’ils ne peuvent louer un appartement, par conséquent ils restent vivre plus longtemps chez leurs parents. Ces raisons font que la sexualité n’est donc pas l’une de leurs principales préoccupations.

Fini, le temps où l’on se forçait

Les comportements ont également changé : la parole des femmes face aux violences sexuelles s’est libérée, la notion de faire son “devoir conjugal” n’existe plus, par conséquent, les rapports sexuels, c’est “quand on veut, avec qui on veut”.

La faute au contexte économique

Il y a aussi une chose à laquelle on ne pense pas, c’est que lors de toutes les crises économiques, la sexualité a toujours été en baisse. Le sexe est un sujet léger, non vital, qui passe au second plan quand l’économie d’un pays ne se porte pas bien.

À lire aussi

Source : Voir

Blablaweb