Tessy et Louis de Luxembourg : Divorcés apaisés, réunis avec leurs enfants

Il y a quelques mois encore, qui aurait pu imaginer voir Tessy de Luxembourg et son ex-mari le prince Louis de Luxembourg radieux l’un auprès de l’autre, réunis avec bonheur autour de leurs fils, Gabriel et Noah ? « Modern family » (« une famille moderne« ) : le hashtag qu’a soigneusement choisi Tessy, pour donner le ton de sa publication Instagram du 10 mars 2019, saurait difficilement être plus éloquent, après la tourmente du divorce par lequel est passé sa famille et en dit long sur le chemin parcouru…

Il faut croire que le règlement de leur divorce houleux a permis à Tessy et Louis, enfin, de liquider leurs différends. Le 5 décembre dernier, un juge aux affaires familiales de la Haute Cour de Londres mettait un terme à près de deux ans de guerre entre la jeune femme, née Tessy Antony, et son époux, troisième des cinq enfants du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa, qui avaient annoncé en janvier 2017 leur divorce, alors qualifié de « douloureux« . La suite le fut tout autant, sinon plus : après dix ans d’un mariage longtemps heureux qui engendra deux beaux garçons, les conjoints bataillèrent âprement concernant les termes financiers de leur divorce et la répartition de leurs possessions. A tel point que le juge MacDonald, les voyant se disputer comme des chiffonniers dans son tribunal, en vint même à tempêter et à leur intimer de se comporter « en adultes« , tandis qu’à l’extérieur la presse du coeur s’en donnait à coeur joie.

Verdict : 22 mois après l’ouverture de la procédure, au cours de laquelle Tessy a dénoncé le comportement « déraisonnable » de son mari et essuyé pour sa part des échos peu flatteurs dans les médias, le deux ex-conjoints repartaient dos à dos le 5 décembre 2018 avec un accord raisonnable. Avec un revenu estimé à 39 000 euros par an et pas de fortune propre hormis un héritage estimé à 224 000 euros, le prince Louis, qui se voyait demander une indemnité compensatoire de près d’1,7 million d’euros et de quoi acheter une maison et une voiture, verse seulement pour leurs fils une pension alimentaire avoisinant 4 700 euros par an et par enfant ; désormais domicilié à Paris, il a par ailleurs laissé à son ex-femme, qui émarge à 84 000 euros de salaire annuel, le domicile qu’ils occupaient à Londres, lequel est loué aux frais de la famille grand-ducale. Il existerait en outre entre les ex-conjoints d’autres arrangements financiers antérieurs.

Quoi qu’il en soit, le temps de l’affrontement et des rancoeurs appartient au passé : Tessy et Louis de Luxembourg se montraient pour la première fois ensemble depuis l’annonce de leur divorce – et tout sourire – le 10 mars 2019 à l’occasion d’un dimanche en famille au Luxembourg, comme l’indiquait la localisation de la publication Instagram dédiée à ces moments précieux par l’ex-princesse (titre qu’elle a perdu, le mariage révolu).


Source : Voir

Blablaweb