Thomas Hugues et sa femme Isabelle Roche conquis par Michèle Bernier

Michèle Bernier est de retour sur scène ! Pour la générale de son nouveau spectacle Vive demain ! qui se joue au Théâtre des Variétés à Paris, la comédienne et humoriste de 62 ans a pu compter sur le soutien d’un impressionnant parterre de stars. Parmi eux, le journaliste Thomas Hugues et sa femme Isabelle Roche.

En effet, le journaliste de 52 ans qui officie désormais sur CNews au côté de son ex-femme Laurence Ferrari a fait le déplacement pour découvrir le nouveau one-woman show résolument optimiste de la populaire fille du professeur Choron. L’animateur de Ça se comprend et Ça se dispute était accompagné de son épouse Isabelle, productrice chez Endemol, qui a pris la pose tout sourire emmitouflée dans ses vêtements d’hiver. Sur place, le couple a notamment pu croiser un autre couple discret, Jean-Luc Lemoine (48 ans) et sa compagne Adeline.

Outre Bruno Gaccio, l’ex-compagnon de Michèle Bernier, et leur fils Enzo, l’on pouvait croiser à cet événement : Michel Drucker, Line Renaud, Stéphane Plaza et son ami Jeanfi Janssens, Frédéric Diefenthal et sa compagne, Titoff et sa femme Tatiana, Bruno Madinier et son épouse Camille, Alice Dufour et son compagnon François Vincentelli, Jean-Marie Duprez et sa femme Nathalie Garçon, Valérie Mairesse, Frédéric Bouraly, Catherine Ceylac, Claire Nadeau, Eva Darlan, Gérard Lenorman, Véronique Jannot et sa fille Migmar, Farida Rahouadj, Andréa Ferréol, Brigitte Fossey, Pascal Légitimus, Isabelle Cholet et Rémy Caccia, Mireille Dumas, Shirley Bousquet, Isabelle de Botton, Marie-Paule Belle, Evelyne Buyle, Françoise Fabian, Alexandra Cardinale, Dominique Desseigne, Laurent Olmedo, Manuel Gélin, Philippe Caroit, Jean-Baptiste Marcenac, David Brécourt, Stéphanie Jarre, Laurent Arcaro, Annie Grégorio et Maryse Gildas.

Le pitch de ce nouveau spectacle intitulé Vive demain !, mis en scène et co-écrit avec Marie-Pascale Osterrieth, est le suivant : « Le premier qui me dit que c’était mieux avant, je lui fais laver son linge à la brosse à chiendent sur la planche à laver, à genoux dans le baquet, les mains dans l’eau glacée du lavoir, par moins dix degrés dehors, et sans gants Mappa, ça n’existait pas ! Mieux vaut rire des ‘C’était mieux avant’ ou ‘De toute façon, aujourd’hui, on ne peut plus rien faire’ ou ‘Pour nos enfants, ça va être terrible !’ que de se laisser entraîner par la morosité ambiante, parce que de toute façon la seule chose qui importe, c’est le futur. C’est celui qu’on va vivre. Donc ‘Vive demain !‘ »


Source : Voir

Blablaweb