Top Chef 2019 : Marie-Victorine éliminée, ambiance tendue et stress en brigade

Après les éliminations de Paul, Fanny et Sébastien lors du premier épisode de Top Chef saison 10, d’autres candidats vont quitter le concours de cuisine. Qui de Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Michel Sarran ou Jean-François Piège va perdre l’un de ses candidats ? Résumé du deuxième épisode, diffusé le 13 février 2019 sur M6.

Déclinaison de légumes en brigade

C’est au coeur du bois de Boulogne, au sein du restaurant trois étoiles du Meilleur Ouvrier de France Frédéric Anton, que se déroulera cette première épreuve. Les 12 candidats encore en lice et répartis dans les quatre brigades ont pour mission de proposer la déclinaison en trois façons de légumes. Ils auront le choix entre l’artichaut, le potiron, le céleri et le chou de Bruxelles. Pour cette épreuve, ils cuisineront en brigade, épaulés par leur chef.

Merouan, Baptiste et Anissa, membres de la brigade de Jean-François Piège, travaillent le chou de Bruxelles. Ils proposent trois déclinaisons : le chou de Bruxelles végétal, la version iodée avec des fruits de mer puis le chou de Bruxelles carné. Merouan s’occupe de la première assiette. Il propose une salade de choux de Bruxelles croquants avec truffes, mayonnaise, noix de cajou et raviole de gelée de feuilles de chou de Bruxelles. Anissa s’occupe de la purée de chou de Bruxelles et des fruits de mer. La recette du chou de Bruxelles carné de Baptiste est la suivante : embeurrée de chou de Bruxelles et consommé de canard.

Alexia, Florian et Ibrahim de la brigade d’Hélène Darroze s’occupent de l’artichaut. Alexia cuisine un carpaccio d’artichauts et huîtres avec vinaigrette, beurre-noisette et citron. Florian prépare de son côté une purée d’artichaut avec un bouillon de tête de crevettes, le tout accompagné d’artichauts barigoules et couteaux. Enfin, Ibrahim se lance dans des artichauts tournés.

Marie-Victorine, Samuel et Guillaume, candidats de la brigade de Michel Sarran, travaillent le céleri. Guillaume cuisine un damier de céleri confit dans une gelée de coriandre. Marie-Victorine part sur une boule de céleri rôtie et confite au beurre. Enfin, Samuel propose un bouillon de céleri avec pomme et citron.

Camille, Maël et Damien de la brigade de Philippe Etchebest travaillent quant à eux le potiron. Damien part sur un velouté de potiron au siphon, Maël propose un petit pain soufflé au potiron et Camille se lance dans un potiron rôti accompagné de cèpes.

Place à la dégustation et à la délibération. Après avoir goûté les assiettes des candidats, le chef Frédéric Anton a préféré la déclinaison du chou de Bruxelles de la brigade de Jean-François Piège. Merouan, Baptiste et Anissa sont directement qualifiés pour la semaine prochaine !

Terre-mer face à deux chefs étoilés

Pour cette deuxième épreuve, les candidats devront impressionner deux chefs trois étoiles : Arnaud Donckele et Emmanuel Renaut. Leur mission : sublimer l’accord poisson-viande et réaliser une assiette terre-mer à la hauteur. Certains cuisineront seuls, d’autres en binômes !

Du côté de la brigade d’Hélène Darroze, Ibrahim et Florian travaillent ensemble en deux services. Ils proposent du cabillaud mariné, du risotto de topinambours avec des croûtons de ris de veau et de la sauce hollandaise. La deuxième assiette sera composée de ris de veau au jus d’étrilles, purée de topinambours à la fève de Tonka et cabillaud au jus de chorizo. Alexia travaille seule. Elle propose un bouillon de volaille et sardine, de la volaille croustillante et condiment de sardine le tout accompagné de salsifis confits.

Dans la brigade de Philippe Etchebest, Maël et Camille se retrouvent en duo. Ils proposent la recette suivante : encornets marinés et snackés, pigeon cuit sur le coffre, garniture provençale et jus de pigeon. Damien se lance dans son terre-mer seul. Il propose un filet de merlu en gravlax, de la poitrine de porc au barbecue, du chou vert en vinaigrette, du chou rouge à la flamande et un jus de coques.

Enfin, chez Michel Sarran, c’est Samuel qui est solo. Il propose un poulpe cuit en bouillon dashi, un filet-mignon basse température, une purée de carottes, des légumes croquants et un bouillon de poulpe. Marie-Victorine et Guillaume se retrouvent en binôme. Pour cette épreuve, ils proposent un cromesquis de pieds de porc, du bar à l’unilatéral, une chapelure végétale et un tartare porc-bar. Un plat qui sera accompagné de topinambours et de salsifis au jus de coquillage.

Place à la dégustation et à la délibération. Les chefs Arnaud Donckele et Emmanuel Renaut ont préféré les plats proposées par Florian et Ibrahim et se qualifient. Michel Sarran envoie Marie-Victorine en dernière chance, Philippe Etchebest décide quant à lui de mettre Maël à l’épreuve. Alexia se retrouve elle aussi en dernière chance.

Dernière chance

Marie-Victorine, Alexia et Maël s’affrontent sur le thème des fruits exotiques.

La recette d’Alexia : ananas rôti, tronçons de mangue, copeaux de coco, grenade fraîche, jus mangue-ananas-passion, crumble menthe-combava, chantilly tonka.

La recette de Marie-Victorine : carpaccio d’avocat, purée mangue-passion, couteaux au lait de coco et ananas.

La recette de Maël : ananas rôti, écailles en feuilles de brick, crème fermière aigre, feuilles de sauge frites.

Place a la dégustation et à la délibération. Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Jean-François Piège et Michel Sarran ont préféré les assiettes de Maël et Alexia. C’est donc Marie-Victorine qui est éliminée.


Source : Voir

Blablaweb