Trop dangereux, l’antitussif Pneumorel est retiré du marché

Vendu sous forme de sirop ou de comprimés, ce médicament contre la toux peut provoquer des troubles du rythme cardiaque. Il est retiré du marché  depuis le 8 février 2019. Les patients peuvent rapporter les boîtes en pharmacie et se faire rembourser.

Commercialisé en France depuis 1973, le Pneumorel (laboratoire Servier) est interdit à la vente depuis le 8 février 2019. Son principe actif, le fenspiride, peut dans certains cas provoquer des troubles du rythme cardiaque. Le risque disparaît à l’arrêt du traitement.

Le Pneumorel est vendu sur ordonnance (non-remboursé par la Sécurité sociale) sous deux formes : un sirop (Pneumorel 0,2 %) ou des comprimés (Pneumorel 80 mg).

L’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), qui vient de lui retirer son autorisation de mise sur le marché, demande aux patients concernés d’arrêter de prendre ce produit et de rapporter les boîtes en pharmacie. D’autres traitements contre la toux, moins risqués, peuvent le remplacer.

Les boîtes non-périmées seront remboursées par le laboratoire Servier. Sur son site le Moniteur des pharmacies indique la marche à suivre : il suffit d’envoyer un justificatif de vente remis par le pharmacien à l’adresse suivante :

Laboratoire Servier 

Remboursement Pneumorel

50 rue Carnot 92284 Suresnes cedex

Par ailleurs, un numéro vert gratuit est mis en place pour répondre aux inquiétudes des patients : le 0800 00 39 36.


 

 

Source : Voir

Blablaweb