Un fidèle employé de McDonald’s atteint de trisomie 21 prend sa retraite après avoir servi ses clients avec le sourire pendant 32 ans

Confiant, insolent et charmant. Ce sont les trois mots qui décrivent le mieux Russell O’Grady, un homme atteint du syndrome de Down et un employé de McDonald’s en Australie qui est devenu l’une des premières personnes handicapées accueillies par la main-d’œuvre de McDonald’s. Après avoir rendu 32 ans de services exceptionnels à la célèbre chaîne de restauration rapide, Russell O’Grady, 50 ans, dit au revoir à McDonald’s Australia et est prêt à prendre sa retraite.

L’équipe de McDonald’s, âgé de 50 ans, a commencé ses 32 années de service en 1986. Il n’avait alors que 18 ans lorsqu’il a participé au projet JobSupport d’intégration des personnes ayant une déficience intellectuelle modérée.

Depuis le jour où il a porté l’uniforme de leur chaîne, Russell a donné le meilleur de lui-même et a travaillé fort pour remplir diverses tâches chez McDonald’s. Son bon service n’est pas passé inaperçu, car il a gagné le cœur de ses clients et est rapidement devenu un employé populaire. Il a même été qualifié comme »la personne la plus connue de Northmead ».

La famille de Russell n’a pas pu s’empêcher d’exprimer à quel point ils sont fiers de son travail.

« Il est un peu blasé, mais il aime beaucoup son travail. Il est assez insolent parfois. C’est mon grand frère et il me maintient dans le droit chemin « , a déclaré Lindsey O’Grady, le frère de Russell, avec le Daily Telegraph.

Maintenant que Russell prend sa retraite, il semble qu’il va quitter beaucoup de clients qui auront le cœur brisé et qui viennent souvent au restaurant pour le voir et pour son sourire éclatant.

« Nous avons des clients réguliers qui viennent voir Russell jeudi et vendredi, et le personnel s’occupait de lui, alors il va nous manquer. »a affirmé, Courtney Purcell, la superviseur de McDonald’s. Apparemment, grâce à l’attitude positive de Russell, celui-ci est devenu une icône dans leur ville.

« De temps en temps, s’il n’est pas en service, ils ne viennent pas nous rendre visite parce qu’ils ont vraiment envie de le voir. » Le superviseur a expliqué plus en détail.

« Il est très affectueux, très aimé et apprécié, à tel point que nous n’y croyons pas. » a dit M. Geoff O’Grady, le père qui soutient Russell . Il a également ajouté qu’il y avait des cas où les gens arrêtaient ce qu’ils faisaient dans la rue juste pour aller serrer la main de Russell.

Le père a affirmé que l’attitude de son fils et sa carrière ont façonné sa vision de la vie. Parmi les interviews que Russell a eues, il y avait une question qui lui est restée en tête.

« Quelqu’un lui as demandé : « Es-tu handicapé ? » a affirmé Mr Geoff. « et sa réponse a été : « Je l’étais quand j’allais à l’école, mais maintenant je travaille chez McDonald’s ».

Stephen Hawkings a dit un jour : « Le handicap n’est pas forcément un obstacle au succès. » Comme il l’a dit, rien n’empêche les personnes handicapées de montrer les magnifiques choses qu’elles peuvent faire, si on leur donne l’occasion de mettre en valeur leurs compétences et leur talent.

Grâce à Job Support, l’organisation basée en Australie, qui a travaillé avec les entreprises pour encourager celles-ci à intégrer les personnes handicapées dans leurs effectifs, les personnes handicapées ont la possibilité de contribuer à la communauté du travail. Depuis plus de 30 ans, l’organisme travaille d’arrache-pied pour placer les personnes ayant une déficience intellectuelle légère au travail.

Ils ne visent pas seulement à fournir un travail aux personnes handicapées, mais aussi à aider ces personnes en les aidant à trouver un travail à long terme. Pour y parvenir, ils offrent des formations, non seulement aux personnes handicapées, mais aussi à leurs employeurs.

Cette merveilleuse histoire nous rappelle qu’avec la bonne opportunité et une attitude positive, même un handicap ne peut vous empêcher d’accomplir de grandes choses !

Source : Voir

Blablaweb