Un homme déclaré mort cérébralement se réveille après que sa famille ait décidé de débrancher son système de survie

Un homme qui a été déclaré en état de mort cérébrale avant que son système de survie ne soit éteint a eu un rétablissement incroyable.

T. Scott Marr, 61 ans, a été retrouvé allongé dans son lit, inconscient mais respirant le 12 décembre 2018 dernier. On pense qu’il a subi une attaque cérébrale.

Emmené d’urgence à l’hopital  » Methodist » d’Omaha, ce père de quatre enfants a été placé en soins intensifs et a reçu un soutien pour sa respiration. Sa famille est revenue le lendemain (au 13 décembre 2018).

Marr rendu le personnel médical inquiet car il ne montrait aucun signe d’amélioration neurologique avec un gonflement cérébral considérable, principalement à l’arrière de son cerveau.

Comme l’a rapporté le Daily Mail, le Dr Rebecca Runge a déclaré lors d’une conférence de presse que cela ne semblait pas bon pour Marr, expliquant :

« Dans ce cas-ci, nous craignions qu’il ne s’agisse pas d’un processus réversible et qui peut conduire à la mort cérébrale. »

Comme personne ne s’attendait à ce que Marr ne se rétablisse, sa famille a dû faire face à une dure réalité et a oris une décision difficile.

La fille de Marr, Preston, a expliqué que son père avait dit à la famille qu’il ne voulait pas qu’ils le voient  » allongé dans un lit d’hôpital  » ou  » allongé dans un centre de soins médicaux « , et ils ont donc décidé de lui retirer le système de survie qui permettait de le garder en vie.

Elle a dit :

« Ils nous ont dit qu’il était en route vers la mort cérébrale, alors nous avons fait nos adieux avant de lui enlever les tubes. Tous les moniteurs étaient éteints et nous avons attendu à ses côtés. »

Malgré tout, Marr a continué à respirer et a continué à le faire seul sans assistance médicale ou de survie le lendemain matin lorsque ses enfants sont retournés à l’hôpital, après avoir raté un rendez-vous prévu dans une maison funéraire.

Preston a expliqué à quel point son père était conscient en affirmant:

Je lui ai demandé de bouger ses pouces, et il a lentement bougé ses pouces, et je lui ai demandé de bouger ses orteils, et il a bougé tous ses orteils très légèrement.

En annonçant la nouvelle aux médecins, un autre test a été réalisé et celui-ci a montré que Marr souffrait d’une maladie rare connue sous le nom de syndrome d’encéphalopathie réversible postérieure, communément causée par l’hypertension artérielle, mais il existe de nombreux facteurs contributifs possibles.

L’enflure que Marr a subie n’est pas typique du syndrome, d’où la raison pour laquelle un accident vasculaire cérébral a été considéré à l’origine comme la cause de son hospitalisation.

Après des semaines de convalescence, Marr se porte beaucoup mieux aujourd’hui. Sa famille l’appelle depuis ce jour  » l’homme miracle « .

Marr a dit :  » On peut qualifier ce qui s’est passé comme étant un miracle « .

Source : Voir

Blablaweb