Vitamine C : elle aide à lutter contre le syndrome métabolique

Environ 35 % des personnes vivant dans les pays industrialisés souffrent de syndrome métabolique. La vitamine C est indispensable pour eux, d’après une étude réalisée par des chercheurs de l’Oregon State University.


© istock

Le syndrome métabolique regroupe plusieurs symptômes : une glycémie élevée, une hypertension artérielle, une dyslipidémie et une obésité. Ce qui multiplie entre trois et cinq le risque de développer un diabète de type 2 et de souffrir de maladies cardiovasculaires, de stéatose hépatique.

Le syndrome métabolique est également associé à un risque accru de démence et de dysfonctionnement cognitif.

Le syndrome métabolique est la conséquence d’une alimentation trop riche en graisses saturées notamment.

De la vitamine C pour se défendre contre le stress oxydatif

Cette alimentation trop riche en graisses entraîne des effets secondaires néfastes pour l’organisme : déséquilibre du microbiome intestinal et altération de la fonction intestinale avec une production de toxines dans le sang.

Résultat : il y a un épuisement de la vitamine C. Or, cette dernière est indispensable pour lutter contre le stress oxydatif, l’inflammation et la déficience en vitamine E. 

C’est pourquoi il est important de faire le plein de vitamine C grâce aux fruits et aux légumes et notamment en consommant du cassis, du persil, du poivron rouge cru, du kiwi, des litchis, des fraises, de l’orange, du cresson…

À lire aussi

Source : Voir

Blablaweb