Yann Moix et les femmes de 50 ans, il persiste : « Ce n’est pas un crime »

Yann Moix n’est pas attiré par les femmes quinquagénaires, et ça ne plait pas à tout le monde. Les propos que l’écrivain lui-même âgé de 50 ans avait tenu dans les pages de Marie Claire ont provoqué un véritable tollé. Le 12 janvier 2019, sur le plateau des Terriens du samedi (C8), le chroniqueur de Thierry Ardisson est revenu sur la polémique.

« Si j’avais milité pour la résurrection d’Hitler, j’aurais eu moins de problèmes je crois. J’ai, sans le savoir et sans le vouloir, touché un tabou de notre société : la peur de la mort et de la vieillesse« , a-t-il lancé. Et de poursuivre : « J’ai 50 ans. C’est un âge atroce. C’est la première fois de ma vie que tout le monde est d’accord pour dire que c’est vieux.« 

Mais l’ex-chroniqueur de Laurent Ruquier dans On n’est pas couché (France 2) ne regrette pas pour autant ses propos. Plus encore, il persiste et signe. « Je suis contre les tribunaux du goût, lance-t-il. Il n’y a pas de Nuremberg du goût, il n’y a pas de criminel du goût, sauf quand ça tombe sous le coup de la loi. Je pense qu’aimer les femmes qui n’ont pas 50 ans n’est pas un crime. C’est peut-être tant pis pour moi, c’est tant mieux pour elles. Parce que, vous savez, je ne suis pas un cadeau. Si c’est pour moi une malédiction, pour elles c’est une bénédiction.« 

Pas sur que la polémique s’éteigne de si tôt…


Source : Voir

Blablaweb