Yann Moix VS les femmes de 50 ans : Marina Foïs le tacle avec génie

Yann Moix s’est attiré bien des foudres depuis sa sortie sur les femmes de son âge.

L’écrivain et réalisateur de 50 ans, également chroniqueur dans Les Terriens du samedi (C8), qui a récemment publié son livre Rompre (éditions Grasset), a en effet récemment assumé dans les pages du magazine Marie Claire de ne pas pouvoir envisager une vie amoureuse avec des quinquagénaires. « Je trouve ça trop vieux. Quand j’en aurai 60, j’en serai capable. 50 ans me paraîtra alors jeune. (…) Je préfère le corps des femmes jeunes, c’est tout. Point. Je ne vais pas vous mentir. Un corps de femme de 25 ans, c’est extraordinaire« , déclarait-il notamment.

Face à cette sortie qui a aussitôt provoqué un tollé, la comédienne Marina Foïs a décidé de réagir avec humour… elle qui aura 50 ans en 2020. « Plus que 1 an et 14 jours pour coucher avec Yann Moix. #Inchallah ça se fait« , a-t-elle publié sur Twitter en ajoutant des smileys « croisement de doigts ». On s’en doute, cette pique bien sentie a énormément amusé.

Lundi 7 janvier, au micro de Marc-Olivier Fogiel sur les ondes de RTL, Yann Moix a enfoncé le clou malgré le bad buzz. Il a réagi : « Je ne vis pas ça comme une fierté mais presque comme une malédiction. Ce n’est pas de ma faute ! On n’est pas responsable ni de ses goûts, ni de ses penchants, ni de ses inclinations. Je ne suis pas là en disant : ‘Fabuleux, les femmes de 50 ans m’attirent moins que les femmes de 25 ans !’ (…) Je dis simplement que je constate par mon vécu qu’à chaque fois qu’une histoire d’amour était forte, durable et intense, c’était toujours avec des femmes plus jeunes que moi. » Le polémiste s’est également dit « prisonnier » de lui-même, condamné à partager la vie de femmes plus jeunes. « Si j’étais homosexuel, je ne présenterais pas mes excuses parce que j’aime les hommes !« , a-t-il ajouté pour sa défense.

Marina Foïs n’est pas la seule personnalité à avoir répondu à Yann Moix. Sur Twitter, Valérie Damidot est montée au créneau, taclant l’écrivain et son « micro kiki« . Quant à Énora Malagré, c’est sur Instagram qu’elle a poussé un coup de gueule contre des propos « misogynes » et « inélégants« .


Source : Voir

Blablaweb